AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexionAdhérer
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Marque Pages
 
----------------
 
 
----------------
 
 
----------------
Mentions légales du forum
Sondage
Vous sentez-vous représentés par vos élus lycéens ?
Oui
50%
 50% [ 34 ]
Non
47%
 47% [ 32 ]
autres
3%
 3% [ 2 ]
Total des votes : 68
Statistiques
Nous avons 458 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernabe80

Nos membres ont posté un total de 18246 messages dans 1374 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Mer 4 Déc 2013 - 17:00
Mots-clés

Partagez | 
 

 Fillon songe à la mairie de Paris

Aller en bas 
AuteurMessage
Benitus
V.I.P
V.I.P


Masculin
Nombre de messages : 1510
Age : 28
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Fillon songe à la mairie de Paris   Dim 2 Nov 2008 - 20:31

Il est trop tôt pour qu'il se dévoile ; mais, depuis quelques mois, il en parle avec ses proches. François Fillon "n'est pas encore candidat déclaré à la mairie de Paris. Mais il y réfléchit sérieusement", rapporte un conseiller ministériel. Si les élections municipales de 2014 sont encore loin, le premier ministre est certain d'une chose : son "après-Matignon" ne sera ni dans la Sarthe, ni dans les Pays de la Loire, où il est élu aujourd'hui.

Paris ? Le premier ministre a des relais dans la capitale. Nicolas Sarkozy n'a pas mis de veto à son éventuelle candidature. Selon un cadre de l'UMP, le chef de l'Etat estime que ce serait pour M. Fillon "une porte de sortie honorable". Et que sa candidature donnerait une chance à la droite de regagner Paris.

Mais poser cette question aujourd'hui est prématuré. Même si la droite parisienne est toujours orpheline d'un chef, elle aspire d'abord à "se reconstruire", insistent ses élus. "La droite parisienne est exactement dans la même situation que le PS au plan national vis-à-vis de Sarkozy, observe Thierry Coudert, conseiller UMP du 17e arrondissement. Elle se cherche un chef et ne sait pas comment s'opposer à Bertrand Delanoë."

L'UMP a certes retrouvé du punch lors de la dernière séance du conseil de Paris, le 20 octobre, au cours de laquelle elle a dénoncé l'augmentation "sans précédent" - selon Jean-François Legaret, maire UMP du 1er - des impôts locaux prévue par M. Delanoë en 2009. La ministre de l'économie, Christine Lagarde, conseillère de Paris dans le 12e arrondissement, est venue porter les attaques contre le "matraquage fiscal" du maire. Les récentes décisions de M. Delanoë "nous donnent du grain à moudre", se félicite Jean-François Lamour, président du groupe UMP du conseil de Paris, qui veut croire que la droite est devenue "plus audible".

Mais les élus n'en continuent pas moins de broyer du noir. "Ce n'est pas parce que Delanoë fait des bêtises qu'on est devenu plus attractifs !" concède Jérôme Dubus, conseiller UMP du 17e. "Qu'est-ce qu'on propose comme budget alternatif ?" s'interroge un de ses collègues.

Hantée par ses divisions qui ont contribué à des défaites électorales à répétition depuis 1995, la droite parisienne est ambivalente : elle espère un leader, mais elle exprime ses réticences dès qu'une ambition s'affiche. Certains s'interrogent déjà sur l'hypothèse Fillon. "Il est caricaturalement bourgeois de province", estime un élu UMP de Paris. "Il a le profil du provincial et en aucun cas celui du bobo parisien", assène un autre.

Ceux-là imaginent plutôt la maire du 7e arrondissement, Rachida Dati, dans le rôle de futur chef de la droite à Paris. Elle est susceptible "de rassembler au-delà de l'UMP", assure un militant du 7e et proche de la garde des sceaux. Si - à l'instar de Mme Lagarde - Mme Dati a renoncé à se présenter à la tête de la fédération, elle est candidate au poste de déléguée de circonscription dans son arrondissement. Ce qui suffit à entretenir la flamme auprès de ses partisans. "Il n'y aura pas de duel Dati-Fillon. Tout au plus un ticket pour 2014", assure un proche de la ministre de la justice.

M. Sarkozy, qui veut éviter une nouvelle guerre fratricide au sein de la droite parisienne, a convaincu Philippe Goujon, maire UMP du 15e, de briguer un troisième mandat à la tête de la fédération UMP de Paris lors des élections qui auront lieu en décembre. M. Goujon, qui s'était précédemment engagé à ne pas se représenter à ce poste, fait désormais campagne sous la bannière de "l'union".

Sa réélection programmée pansera les plaies de la droite parisienne à court terme. Mais elle ne rassurera pas ceux qui ne veulent pas attendre jusqu'en 2014 la venue d'un homme ou d'une femme providentiel(le).
Béatrice Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ci-le.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fillon songe à la mairie de Paris   Dim 2 Nov 2008 - 20:51

C'est très possible qu'il se présente à Paris, reste à savoir si Bertrand Delanoë sera pret à se laisser ravir "sa" mairie si facillement...
Revenir en haut Aller en bas
Benitus
V.I.P
V.I.P


Masculin
Nombre de messages : 1510
Age : 28
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Fillon songe à la mairie de Paris   Dim 2 Nov 2008 - 21:23

Ou ptet que Delanoë aura entre temps changé de bâtiment officiel... pour une vue sur les Champs-Elysées...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ci-le.fr
Jules Fournier
En train de reflechir
En train de reflechir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Fillon songe à la mairie de Paris   Mar 30 Déc 2008 - 14:03

Delanoë avait dit qu'il ne se représenterait pas en 2014. A priori, à gauche, pour l'instant, Anne Hidalgo est bien partie mais, effectivement, n'oublions pas que la mandature actuelle vient tout juste de commencer et qu'il reste donc plus de cinq années avant les prochaines élections.

De même, Delanoë n'a jamais affirmé qu'il souhaitait être candidat à l'élection présidentielle, encore moins depuis son échec relatif au Congrès de Reims. Toutefois, c'est vrai que sa candidature n'est pas à écarter totalement mais il ne peut, pour l'instant, affirmer quoi que ce soit compte tenu de sa posture délicate entre la Mairie et Solférino.

Enfin, les hausses d'impôts réalisées récemment avait été dites par Bertrand Delanoë durant sa campagne qui avait eu, il faut bien le reconnaître, le courage d'affimer en face de Mme Panafieu, durant un débat, qu'il augmenterait les impôts locaux tandis qu'elle ne le ferait pas. Dans une période où l'on reproche aux hommes politique une trop grande langue de bois et un manque de courage, il faut bien avouer qu'il avait eu le cran d'affirmer ses positions !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/home.php?#/profile.php?id=736031093&ref=
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fillon songe à la mairie de Paris   Mar 30 Déc 2008 - 16:31

Jules Fournier a écrit:
Delanoë avait dit qu'il ne se représenterait pas en 2014. A priori, à gauche, pour l'instant, Anne Hidalgo est bien partie mais, effectivement, n'oublions pas que la mandature actuelle vient tout juste de commencer et qu'il reste donc plus de cinq années avant les prochaines élections.

Euh... escusez mon inculture mais qui est Anne Hidalgo ?

Citation :
Enfin, les hausses d'impôts réalisées récemment avait été dites par Bertrand Delanoë durant sa campagne qui avait eu, il faut bien le reconnaître, le courage d'affimer en face de Mme Panafieu, durant un débat, qu'il augmenterait les impôts locaux tandis qu'elle ne le ferait pas. Dans une période où l'on reproche aux hommes politique une trop grande langue de bois et un manque de courage, il faut bien avouer qu'il avait eu le cran d'affirmer ses positions !

Il convient en plus de rappeler, tant qu'on est sur les impots locaux de la ville de Paris, que ceux-ci n'avaient pas été augmenté depuis l'arrivé de Bertrand à la mairie... soit mars 2001. La précédente hausse datait de l'ère Tibéri me semble-t-il...

En outre, il faut dire que même avec cette hausse, le taux de l'imosition à Paris reste nettement modéré par rapport à l'ensemble de la France
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Fillon songe à la mairie de Paris   Mar 30 Déc 2008 - 16:55

sdh.1978 a écrit:
Jules Fournier a écrit:
Delanoë avait dit qu'il ne se représenterait pas en 2014. A priori, à gauche, pour l'instant, Anne Hidalgo est bien partie mais, effectivement, n'oublions pas que la mandature actuelle vient tout juste de commencer et qu'il reste donc plus de cinq années avant les prochaines élections.

Euh... excusez mon inculture mais qui est Anne Hidalgo ?

Nanan. Qu'il soit pendu haut et court Razz

Google est ta culture (fin pour savoir qui c'est tout du moins ^^)Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fillon songe à la mairie de Paris   Mar 30 Déc 2008 - 17:46

Ah oui... shame on me. Embarassed
Je m'escuse platement Bertrand... en plus Anne, je l'ai déjà cité dans un de mes posts...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fillon songe à la mairie de Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fillon songe à la mairie de Paris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la mairie de Paris refuse qu'une messe soit celebree sur le Parvis d'une Eglise
» L'Abbé Guy Pagès proteste contre l'islamophilie de la mairie de Paris !
» Paris, la rue de Bièvre maudite ?
» Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".
» Paris 6 ou Marseille ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Elus Lycéens :: Espace privé :: Archives-
Sauter vers: