AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexionAdhérer
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Marque Pages
 
----------------
 
 
----------------
 
 
----------------
Mentions légales du forum
Sondage
Vous sentez-vous représentés par vos élus lycéens ?
Oui
50%
 50% [ 34 ]
Non
47%
 47% [ 32 ]
autres
3%
 3% [ 2 ]
Total des votes : 68
Statistiques
Nous avons 458 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernabe80

Nos membres ont posté un total de 18246 messages dans 1374 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Mer 4 Déc 2013 - 17:00
Mots-clés

Partagez | 
 

 Les dépenses de l'Assemblée dans le collimateur

Aller en bas 
AuteurMessage
alizee.baud
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 30
Localisation : Academie de grenoble
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Les dépenses de l'Assemblée dans le collimateur   Dim 2 Nov 2008 - 4:35

Les dépenses de l'Assemblée dans le collimateur de la Cour des comptes


L'Assemblée nationale, le 8 octobre 2008 à ParisCes 10 dernières années, les dépenses de l'Assemblée nationale ont progressé de 47%, soit de près de 10 points de plus que les dépenses du budget général de l'Etat et près de 30 points de plus que l'inflation, selon un rapport de la Cour des comptes cité par le JDD.
Selon l'hebdomadaire qui publie un résumé de ce document dans son édition de dimanche, "les investissements importants, notamment en matière de travaux" avec la réfection de deux immeubles de bureaux "n'expliquent pas tout pour la Cour".
Pour expliquer la croissance du budget de fonctionnement (506 millions d'euros) en 2007, "les magistrats pointent les frais de personnels (156 millions) et l'évolution des charges parlementaires (quelque 280 millions), qui recouvrent les indemnités des élus, leurs frais de représentation, de secrétariat, et les salaires des collaborateurs", selon le JDD.
Les magistrats regrettent une "prévision budgétaire annuelle médiocre" et constatent, selon le JDD, de "curieuses pratiques bancaires comme l'utilisation d'une dizaine de comptes bancaires". Ils condamnent, selon le journal "l'insuffisance de méthode" dans la politique des placements.
En outre, les services de l'Assemblée ne disposeraient pas d'"une compétence éprouvée d'acheteur", selon les magistrats de la Cour qui évaluent, selon le JDD, à plus d'un million d'euros les dépenses qui auraient dû être évitées.
Les frais de personnel seraient les plus importants d'Europe avec, selon la Cour, citée par le journal, une rémunération des fonctionnaires de l'Assemblée qui serait supérieure de 75% à 150% à celle de la fonction publique.
Les 24 hauts fonctionnaires les mieux payés de l'Assemblée perçoivent, rapporte le journal, une rémunération brute moyenne annuelle de 213.000 EUR, jugée dans le rapport "particulièrement élevée compte tenu des avantages matériels et sociaux ".
Le rapport cible aussi les prêts consentis au personnel et aux élus à des taux faibles (3% en moyenne). Au printemps 2008, ces prêts entraînaient l'immobilisation de 122 millions d'euros, selon le rapport cité par le JDD.
Ce rapport d'audit avait été demandé par l'actuel président de l'Assemblée, Bernard Accoyer, au président de la Cour des comptes, Philippe Séguin, un ancien président du Palais-Bourbon.
Pour "donner l'exemple" en pleine crise financière, M. Accoyer a récemment annoncé que le budget (533 millions d'euros en 2008) restera stable en 2009 et n'augmentera pas comme prévu à 554,2 millions d'euros.
Dans le "bleu" (document budgétaire) transmis par Bercy, le budget prévu pour l'Assemblée était en hausse de 3,8%.
Au chapître des charges liées à l'activité des parlementaires (289,5 millions d'euros), ce sont les dépenses de voyages qui augmentent le plus (+20,5%).
Les frais de représentation augmentent de 4,37%, ceux de secrétariat connaissent une hausse de 2,77%. Les frais d'entretien du Palais-Bourbon sont en hausse de +8,2%.


souce

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
alizee.baud
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 30
Localisation : Academie de grenoble
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Les dépenses de l'Assemblée dans le collimateur   Dim 2 Nov 2008 - 4:43

Razz je l'aime bien mon député

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Adnane
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 938
Age : 27
Localisation : Académie de Strasbourg
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Les dépenses de l'Assemblée dans le collimateur   Dim 2 Nov 2008 - 12:38

Oui, mais c'est faible comme mesure.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fidl.org/
Benitus
V.I.P
V.I.P


Masculin
Nombre de messages : 1510
Age : 28
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Les dépenses de l'Assemblée dans le collimateur   Dim 2 Nov 2008 - 12:47

alizee.baud a écrit:
Razz je l'aime bien mon député

En même temps, c'est Bernard Accoyer ton député donc...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ci-le.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dépenses de l'Assemblée dans le collimateur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dépenses de l'Assemblée dans le collimateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les notes dans le collimateur de l'Éducation nationale - Le Figaro
» Que désigne le mot Torah dans La Bible ?
» M 31 dans le collimateur
» Ecole privée de dentistes, kinés et orthophonistes : Le Clesi (ex-université Pessoa) est toujours dans le collimateur des syndicats et du ministère.
» La femme dans l'Assemblée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Elus Lycéens :: Espace privé :: Archives-
Sauter vers: