AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexionAdhérer
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Marque Pages
 
----------------
 
 
----------------
 
 
----------------
Mentions légales du forum
Sondage
Vous sentez-vous représentés par vos élus lycéens ?
Oui
50%
 50% [ 34 ]
Non
47%
 47% [ 32 ]
autres
3%
 3% [ 2 ]
Total des votes : 68
Statistiques
Nous avons 458 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernabe80

Nos membres ont posté un total de 18246 messages dans 1374 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Mer 4 Déc 2013 - 17:00
Mots-clés

Partagez | 
 

 Bruxelle et les OGM.

Aller en bas 
AuteurMessage
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Bruxelle et les OGM.   Sam 1 Nov 2008 - 15:52

Article du Monde

Citation :
Paris et l'autorité européenne chargée de la sécurité alimentaire ont croisé le fer, vendredi 31 octobre, avec comme toile de fond la position française sur les OGM. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) a estimé que l'interdiction française du maïs génétiquement modifié MON810 produit par la firme américaine Monsanto n'était pas justifiée. Elle répondait à une demande de la Commission européenne sur la validité de l'invocation, en début d'année, d'une clause de sauvegarde contre son utilisation en France.

"Aucune preuve scientifique, en termes de risques pour la santé humaine ou animale ou pour l'environnement, n'a été fournie pour justifier l'invocation d'une clause de sauvegarde," explique l'AESA. La Commission européenne doit désormais étudier la position de l'AESA. Ensuite, elle ordonnera très probablement à la France de lever son embargo, estiment des sources diplomatiques.

Mais Paris a immédiatement répliqué en annonçant qu'il maintenait sa position. Le ministère de l'écologie a fait savoir dans un communiqué que la France allait se défendre devant le Conseil des ministres européen. La clause de sauvegarde européenne permet d'interdire provisoirement la culture ou la vente d'un organisme génétiquement modifié autorisé dans l'UE, en invoquant un risque pour la santé ou l'environnement. Les Etats membres utilisant cette clause doivent présenter à Bruxelles des éléments scientifiques "nouveaux" pour la justifier. Le MON810 n'a pas été semé en 2008 et reste interdit en France.

Vive le capitalisme débridé. Comment ça il y a contradiction avec leur vision de la crise financière et alimentaire internationale ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Bruxelle et les OGM.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Athénée Royale En Belgique (Bruxelle)
» Les bento
» dissolution d'un mandala
» Samye Dzong Bruxelles
» présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Elus Lycéens :: Espace privé :: Archives-
Sauter vers: