AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexionAdhérer
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Marque Pages
 
----------------
 
 
----------------
 
 
----------------
Mentions légales du forum
Sondage
Vous sentez-vous représentés par vos élus lycéens ?
Oui
50%
 50% [ 34 ]
Non
47%
 47% [ 32 ]
autres
3%
 3% [ 2 ]
Total des votes : 68
Statistiques
Nous avons 458 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernabe80

Nos membres ont posté un total de 18246 messages dans 1374 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Mer 4 Déc 2013 - 17:00
Mots-clés

Partagez | 
 

 C'est la fin.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: C'est la fin.   Mar 6 Mai 2008 - 16:39

Lycéens: très faible mobilisation à Paris


AP | 06.05.2008 | 14:39


Quelques milliers de lycéens défilaient mardi en milieu d'après-midi à Paris pour dénoncer les suppressions de poste prévues à la rentrée de septembre prochain. La mobilisation semble avoir littéralement fondu par rapport aux précédents défilés qui avaient compté jusqu'à 20.000 personnes selon la police.Mardi, c'est un cortège de 1.000 à 2.000 personnes, selon une évaluation effectuée par les journalistes, qui a quitté la place de la République à 14h30 en direction de celle de la Bastille, où devait s'effectuer la dispersion en fin d'après-midi."Ils n'auront pas la peau de l'éducation", "priorité à l'éducation", pouvait-on lire sur la banderole située en tête de la manifestation. Seule l'Union nationale lycéenne (UNL) a appelé à défiler à Paris, alors que le mot d'ordre est commun avec la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) dans tout le reste de la France. Au total, selon les syndicats de lycéens, des manifestations étaient prévues ce mardi dans une quarantaine de villes. AP
(Le Nouvel Obs)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Mar 6 Mai 2008 - 16:41

Chez nous, rien de très intéressant. On cherche les manifestants mais impossible de les trouver. lol!


Dernière édition par Enayr le Mar 6 Mai 2008 - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Quentin
Engagé
Engagé


Masculin
Nombre de messages : 113
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Mar 6 Mai 2008 - 21:44

Chacun son point de vue mon cher, chacun son point de vue.

(Petite aparté avec Enayr)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Mar 6 Mai 2008 - 23:23

Bizarre... Pas beaucoup de réactions de la part des "cocos".
Revenir en haut Aller en bas
Guigui
En train de reflechir
En train de reflechir


Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 78
Localisation : ou pas
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Mar 6 Mai 2008 - 23:25

***%ù**$µ%éaès ok

On préfère ne pas répondre à ce genre d'imbécilités.
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1408
Age : 27
Localisation : Devant mon ordinateur !
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Mer 7 Mai 2008 - 1:11

Il ne faut pas condamner le mouvement trop vite !

N'oublions pas que la zone C vient à peine de rentrer en cours et que les lycéens franciliens (et bordelais aussi, bien sûr) doivent se réhabituer au rythme scolaire avant de commencer les manifestations. Pour vraiment savoir l'état du mouvement, attendez le 15 mai.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Mer 7 Mai 2008 - 1:38

Et puis il y a bien d'autres manières de poursuivre la lutte, sans pénaliser les bacheliers, pour les enseignants (rétention des notes des examens par exemple).

Ne criez pas victoire trop tôt! La lutte est loin d'être gagné par la fin des manifestations.
Revenir en haut Aller en bas
alizee.baud
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 30
Localisation : Academie de grenoble
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Mer 7 Mai 2008 - 20:38

lol J'ai pu lire une citation dans le Figaro de Léo (L.M) : "C'est un tour de chauffe, veut croire Léo Moreau"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Mer 7 Mai 2008 - 20:48

J'aime bien quand quelqu'un d'extérieur à la mobilisation nous informe qu'elle est finie. Razz
Revenir en haut Aller en bas
MOMO
En développement
En développement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 30
Localisation : Metz
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Mer 7 Mai 2008 - 23:50

Moi jdi le mouvement vas settoufer avec les exams et les vacances rentré 2008 c com sil ne sété rien passé;;;

Pour les non smsistes:
Moi, je dis que le mouvement va s'étouffer avec les examens et les vacances -suite indéchiffrable-

Merci de ne pas assassiner encore un peu plus notre belle langue française Momo !

Benitus

Suite indéchiffrable = A la rentrée 2008, ce sera comme s'il ne s'était rien passé.

Merci max de ton aide ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://cnvl.skyblog.com
alizee.baud
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 30
Localisation : Academie de grenoble
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 0:03

Je pense la même chose que toi Momo. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 1:54

Idem. Et l'an prochain, les suppressions de postes ne seront plus à la pages, les lycéens feront des manif' contre la réforme du bac unique... Comme quoi, toutes les raisons sont bonnes pour se mobiliser et surtout varier selon les "saisons".
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1408
Age : 27
Localisation : Devant mon ordinateur !
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 3:05

Je crains en effet -et ce depuis un moment- que le mouvement, parce qu'ayant démarré trop tard ne s'essouffle à l'approche des examens. Il est donc peu probable qu'on gagne... Mais si on ne se bat pas, il n'est pas "peu probable" mais "certain" qu'on perde. Il faut donc continuer à se battre le plus longtemps possible.

Enayr, dans ton message, tu sembles sous-entendre que les lycéens ne manifestent que pour manifester et qu'ils cherchent des raisons pour cela. Mais c'est faux ! Ce n'est pas les lycéens qui inventent des raisons de manifester, c'est le gouvernement qui leur en donne. Il y en a d'ailleurs tellement qu'on devrait organiser des centaines de manifestations.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 10:42

Non, je sous-entend juste que si une nouvelle raison de manifester se présente, l'ancienne raison sera aux oubliette car elle aura un peu trop lassé.

Mais, jusqu'à preuve du contraire, il y a une très faible minorité qui se bat et se battra jusqu'au bout pour leurs valeurs et une grande majorité qui suit sans trop réfléchir, se contentant de manifester selon ce que 2 personnes leurs ont dit ou alors parce que "ça fait péter le cours de math".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 10:58

Citation :
Mais, jusqu'à preuve du contraire, il y a une très faible minorité qui se bat et se battra jusqu'au bout pour leurs valeurs

Moi, je proposerais qu'un référendum soit organisé dans chaque lycée avec comme question : Êtes-vous favorable à la réforme proposée ?

Au moins on aura un chiffre valable et incontestable. Ainsi en cas de réponse majoritairement négative, ce que je pense, la légitimité du mouvement sera incontestable (surtout que les lycéens ont obligation légale d'aller en cours, donc pas d'abstention possible).

Un peu comme il a été organisé dans certaines universités lors des crises sur la LRU et CPE.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 11:34

Max a écrit :
Citation :
N'oublions pas que la zone C vient à peine de rentrer en cours et que les lycéens franciliens (et bordelais aussi, bien sûr) doivent se réhabituer au rythme scolaire avant de commencer les manifestations.

Mouais bof, ce n'est pas très crédible ! En province (zones B et A), il y a une baisse conséquente du nombre de manifestants (voir Marseille et Strasbourg où il n'y a pas eu de manifestation)

Citation :
Moi je proposerais qu'un référendum soit organisé dans chaque lycée avec comme question : Êtes-vous favorable à la réforme proposée ?
Avec 50% de participation pour les CVL, je ne pense pas que l'on pourra se fier aux résultats.

Citation :
Un peu comme il a été organisé dans certaines universités lors des crises sur la LRU et CPE.
Organisés par qui, les référendums ? Les syndicats ou l'université ? Si ce sont les premiers... hem hem.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 12:29

Citation :
Organisés par qui, les référendums ?

les référendum étaient organisés au cas pas cas soit par les présidents d'université des syndicats, soit par les syndicats sous controle des services juridiques des universités...

Je me demande la raison pour laquelle vous (Comprendre l'UNI Lycée...) n'avez pas proposé cette solution...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 17:35

Citation :
Organisés par qui, les référendums ? Les syndicats ou l'université ? Si ce sont les premiers... hemhem

Ayant oublié une partie dans mon dernier post, je le remet ici :

les référendum étaient organisés au cas pas cas soit par les administrations des universités sous contrôle des services juridique des universités et des syndicats, soit par les syndicats sous controle de l'administration et des services juridiques des universités...

Je me demande la raison pour laquelle vous (Comprendre l'UNI Lycée...) n'avez pas proposé cette solution pour résoudre la question des blocages des lycées... (étant donné l'obligation de présence des lycéens, il n'y aurait pas eu énormément d'abstention, ni de contestation possible Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 20:30

La question des blocages de lycées n'est pas négociable ni par référendum, ni de quelconque autre façon.

Cette question se trouve résolue, soit par l'administration qui lève le blocage par ses moyens, soit par les CRS à la demande de l'administration, si elle n'en a pas les moyens (ou si les bloqueurs sont agressifs et obstinés : rarement le cas, selon vous).
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 21:42

Le blocage est illégal parce qu'il est une entrave à la liberté individuelle de certaines personnes et c'est vrai. Mais d'un point de vue moral (et non légal puisque la question est tranchée) peut-on accepter une entrave brève à une infime partie de notre liberté individuelle pour lutter contre une dégradation future et définitive de ces même libertés ? C'est la question que je me suis posé, et je suis très tenté de dire "oui" parce qu'à choisir le meilleur entre deux mauvaise solutions, je prends la moins pire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Jeu 8 Mai 2008 - 22:20

Boris Decan a écrit:
La question des blocages de lycées n'est pas négociable ni par référendum, ni de quelconque autre façon. Cette question se trouve résolue, soit par l'administration qui lève le blocage par ses moyens, soit par les CRS à la demande de l'administration si elle n'en a pas les moyens (ou si les bloqueurs sont agressifs et obstinés : rarement le cas selon vous).

Je constate hélas qu'à l'UNI-Lycée, et plus généralement à l'UNI, on ne veut pas de blocage, et on clame haut et fort contre des "méthodes de Moscou", mais on utilise des méthodes pires. Regrettable. Sachez que si l'administration utilisait le référendum, elle n'aurait pas à faire appel à la force.

Mais peut-être que l'UNI n'est pas tout-à-fait sûr que ce projet soit bien perçu par les lycéens. Regrettable, je répète, surtout lorsqu'on se dit DEMOCRATIQUE, d'utiliser la violence.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Ven 9 Mai 2008 - 17:39

L'UNI utilise la violence ? Non . L'UNI encourage le recours aux forces de l'ordre (le débat sur ce recours est clos : il a déjà été discuté) ? Oui.

Nous n'avons pas peur que les lycéens s'expriment sur le sujet mais il faudrait que ce référendum soit organisé par l'administration... Voire même par le ministère (au niveau national, ce serait quand même mieux, non ?).

Mais, comme je viens de te le dire : Un blocage ne se négocie pas, Sdh. Si un référendum était à faire sur la question de la réforme du lycée, celle du bac, celle du bac pro, etc. Pourquoi pas ? Mais il doit être organisé par l'administration.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Ven 9 Mai 2008 - 21:17

Citation :
Nous n'avons pas peur que les lycéens s'expriment sur le sujet, mais il faudrait que ce référendum soit organisé par l'administration... voire même par le ministère (au niveau national, ça serait quand même mieux, non ?).

Je suis assez d'accord avec toi sur le sujet de l'organisation d'un référendum. Je pense que c'est ce que la FIDL et l'UNL demandent depuis le début d'ailleurs.

Citation :
mais il doit être organisé par l'administration.

Toutefois, étant donné que l'administration (les personnels administratifs, pas les professeurs entendons nous bien) n'est pas en grève, je ne vois pas la raison pour laquelle elle devrait l'organiser. De même l'administration n'est pas affecté au niveau strictement administratif du terme me semble-t-il ? Donc ce n'est pas à l'administration d'organiser (de décider de la question à poser ou des modalités de votes - bulletin secret, ou vote à mains levées, isoloire...) le référendum.

Il peut toutefois être négocié de la part de l'administration des modalités de surveillances du scrutin (un peu comme lors des scrutins sur la LRU)

PS: Vu les risques de fraudes, les votes internet sont exclus automatiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la fin.   Sam 10 Mai 2008 - 1:00

Citation :
L'UNI utlise la violence ? Non. L'UNI encourage le recours aux forces de l'ordre (le débat sur ce recours est clos : il a déjà été discuté) ? Oui.

Eh bien on va aller plus lentement alors. Tu dis que l'UNI n'utilise pas la violence ? Hum hum... Comment appelles-tu les collages avec de la poudre de verre alors ?

Bref tu dis que l'UNI encourage le recours aux forces de l'ordre... Qui, eux, utilisent la force pour déloger les bloqueurs, dois-je te le signaler ?

Alors si on n'oublie les collage à la poudre de verre, on peut dire que l'UNI n'encourage pas directement la violence... Mais qu'elle encourage la violence indirecte envers les bloqueurs. Donc, de toutes les manières qui soit, toute violence, que ce soit directe ou indirecte, doit être proscrit de l'enceinte des établissements d'enseignement.

Maintenant j'ai une question à l'intention de n'importe quel militant de l'UNI : Vous dîtes que le blocage n'est pas négociable ? Moi, avec l'aide du code de l'EN, j'affirme que la violence est proscrite des établissements d'enseignements. Donc, si vous préférez risquer des blessures alors continuez à faire pression sur les proviseurs ou les président d'universités pour qu'ils mettent fin aux blocages par l'intervention des forces de l'ordre, l'Université de Lille I (par son président M. Rolet)et de Lille III (par ses personnels IATOS et ses membres de l'administration) ont montré la voix en virant les CRS de leurs campus.

Je pense, à titre personnel, que c'est un échec de la démocratie lorsqu'il y a obligation de faire appel à la violence pour libérer un lieux occupé. Alors que, par une mobilisation des opposants aux blocages, un simple vote peut faire sauter les barrages.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: C'est la fin.   Sam 10 Mai 2008 - 9:11

C'est quoi le collage à la poudre de verre ? De toute façon, s'il s'agit d'un collage d'affiche, je ne vois pas le problème.

C'est un échec de la démocratie que d'user des blocages pour satisfaire des revendications qui ne devraient pas avoir lieu d'être puisque infondées.

Concernant le référendum, parles-tu d'un référendum sur les blocages, la réforme.... ?

Je ne savais pas que l'UNL et la FIDL en demandaient un.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est la fin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est la fin.
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Elus Lycéens :: Espace privé :: Archives :: Mobilisation-
Sauter vers: