AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexionAdhérer
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Marque Pages
 
----------------
 
 
----------------
 
 
----------------
Mentions légales du forum
Sondage
Vous sentez-vous représentés par vos élus lycéens ?
Oui
50%
 50% [ 34 ]
Non
47%
 47% [ 32 ]
autres
3%
 3% [ 2 ]
Total des votes : 68
Statistiques
Nous avons 458 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernabe80

Nos membres ont posté un total de 18246 messages dans 1374 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Mer 4 Déc 2013 - 17:00
Mots-clés

Partagez | 
 

 Lycéens et forces de l'ordre

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 24 Avr 2008 - 10:12

Pas joyeusement, mais consciemment.

En l'occurrence il ne s'agit pas d'un CRS mais d'un flic en civil (A moins que je n'aie mal compris...) Il dit s'être protégé mais pourquoi n'a-t-il pas couru à l'opposé de la lacrymogène ? Cela aurait éviter une confusion de la part du policier qui a cru que la personne voulait lui prendre la lacrymogène !

Moi, je ne vais pas dans les manifs pour deux raisons :
- Je préfère travailler : J'ai un bac à la fin de l'année et je veux réussir mes études
- Les manifs lycéennes sont un vrai bordel : Lacrymogènes, mouvements de foule violents et brusques...
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 24 Avr 2008 - 12:04

La 1ère partie ne concerne que toi.

La 2e : Je ne crois pas que les lycéens le demande quand ils manifestent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 24 Avr 2008 - 14:52

Oui, mais il y a toujours dans les manifestations une toute petite minorité de casseur, personne ne le niera ; comprenez alors que chaque personne suspecte est un casseur potentiel, alors mieux vaut prévenir que guérir. Après, c'est aussi une toute petite minorité de policier qui abuse de leurs pouvoirs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 24 Avr 2008 - 18:28

Citation :
Je préfère travailler : J'ai un bac à la fin de l'année et je veux réussir mes études

Dois-je te rappeler qu'en mai 68, les étudiants avaient aussi un examens en fin d'année ? Or y a-t-il eu une baisse du taux de réussite entre les diplômes de 1967 et ceux délivrés en 1968 ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 24 Avr 2008 - 18:31

Citation :
Après, c'est aussi une toute petite minorité de policier qui abuse de leurs pouvoirs

Si on est d'accord sur le fait que les débordements de la parts des manifestants doivent être dénoncés, alors logiquement on ne peut être d'accord pour laisser les quelques débordements policiers, selon tes dires, impunis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 24 Avr 2008 - 18:32

Citation :
Les CRS ont alors là tout pouvoir

Celui de frapper des manifestants à terre aussi ? Ou de poursuivre les bloqueurs jusque dans les immeubles, effrayant les populations par la violence démesurée dont ils font l'objet ? Celui de faire usage de la force face aux lycéens alors qu'ils sont à 100 contre 10 ?
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1408
Age : 27
Localisation : Devant mon ordinateur !
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 24 Avr 2008 - 18:41

Je pense aussi qu'il était plus intelligent de courir le plus loin et le plus vite possible que de chercher à faire tomber la lacrymogène mais ce n'est pas forcément la première chose à laquelle tu penses. En outre, dans une foule, ça peut être assez difficile. Tu risque donc de subir les effets de la lacrymogènes, même si tu cherches à t'éloigner. Or quand tu en a déjà souffert avant, tu veux peut-être éviter cela.

Tu dis que les manifs lycéennes sont un vrai bordel mais cela est-il vraiment de la faute des lycéens ? En l'occurrence, ce ne sont pas vraiment eux qui apportent les bombes lacrymogènes. Et si tu as peur des mouvements de foules et des casseurs, je te conseille alors de rejoindre le cortège d'une organisation, qui est généralement bien protégé par un service d'ordre efficace.

Enayr, rouer de coups, garder en cellule des personnes gravement blessés alors que les conseils des médecins allaient dans l'autre sens, proposer le choix entre un avocat et un médecin alors que les lycéens en question devraient avoir les deux... Tu appelles ça prévenir ? Moi, j'appelle ça "violences policières" et "abus d'autorité". Et hélas, ce n'est pas une minorité de policiers qui se comporte comme ça. A chaque mouvement, c'est la même chose. On voit fleurir les accusations injustes contre des lycéens innocents, accusations qui entraînent des procès fait rapidement, au détriment de la défense des accusés, et qui tournent souvent à un simple "duel" entre la parole des forces de l'ordre et celles des lycéens. Et, étrangement, c'est souvent la première qui l'emporte. Je me rappelle que pendant le CPE, l'UNL avait publié un rapport sur les violences policières et tous les cas où les droits élémentaires des lycéens avaient pu être bafoués. Je vais essayer de le retrouver et tu verras que ces événements ne sont -hélas !- que trop courants.

PS : Je ne veux pas attaquer ici les policiers qui font généralement un très bon travail et qui sont nécessaires à notre société. Je critique juste des comportements exagérément violents lors de manifestations et que l'on voit trop souvent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 24 Avr 2008 - 23:14

La criminalisation des mouvements sociaux.
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1408
Age : 27
Localisation : Devant mon ordinateur !
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 8 Mai 2008 - 4:16

C'est un peu tard mais voilà, comme promis, le rapport de l'UNL sur la répression pendant le mouvement contre le CPE. C'est par =====> ICI .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 8 Mai 2008 - 11:39

La répression administrative est à mes yeux normale : Elle n'est que le fruit du respect de la loi. CE QUE NE FONT PAS LES LYCEENS, qui feraient mieux de manifester en dehors des heures de cours ! (samedi/dimanche)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 8 Mai 2008 - 12:34

Citation :
CE QUE NE FONT PAS LES LYCEENS, qui feraient mieux de manifester en dehors des heures de cours ! (samedi/dimanche)

Explique-moi à quoi servirait une manifestation en dehors des heures de cours ? Pour mémoire, je rappellerais que le but d'une manifestation ou d'une grève est de "faire chier" -vulgairement parlant- un maximum de personne. Si une manifestation n'ennuie pas, c'est bête de dire ça mais ça ne sert à rien.

De plus, je pense que la plupart des lycéens sont assez matures pour rattraper leur retard durant les week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1408
Age : 27
Localisation : Devant mon ordinateur !
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 8 Mai 2008 - 20:23

Je ne comprends pas tes propos, Boris. Tu dis que les lycéens qui manifestent pendant les cours défient la loi et doivent donc être puni ? Oublierais-tu que les lycéens ont le droit de manifester, même pendant les heures de cours ? Donc il n'y absolument aucun manque de respect de la loi quand les lycéens manifestent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 8 Mai 2008 - 20:51

Bon, désolé, je voulais parler du règlement intérieur.

Les lycéens ont le droit de manifester quelque soit le moment, cependant ils ne doivent pas manquer à leurs devoirs : Assiduité aux cours.

Moi, je fais un peu exception : Le mardi aprèm, je n'ai pas cours donc je pourrais très bien aller à la manifestation (mais vous me connaissez : le motif de la manifestation ne m'incite pas à y aller) sans manquer de cours.

Pour moi, les devoirs passent avant les droits : Ici, les lycéens, s'il y a une manifestation d'une part et que s'ils ont cours d'autre part, devront selon moi aller en cours : SURTOUT A UN MOIS PILE DU BAC !
(Bon sauf s'ils sont en seconde, mais en seconde, on apprend des choses qui peuvent nous servir en première et en terminale)

Une manifestation n'est pas faite pour faire chier mais pour exprimer son mécontentement face à un projet gouvernemental ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 8 Mai 2008 - 21:38

Sauf que si tu n'exprimes que ton mécontentement et qu'il est reçu, tu n'as pas besoin de manifester. C'est à ça que doivent servir les débats qui mènent à un projet : Eviter un maximum le mécontentement. Après s'il est fait sans débat, c'est normal que le seul moyen de pression soit de gêner sinon il n'y a rien dans la balance. C'est la politique moderne : On fait croire qu'on est à l'écoute de tous pendant sa campagne et après on favorise nos plus fidèles électeurs, et les autres n'ont qu'à mettre de la vaseline ou à se "rebeller".

Et celui qui me dira que quelques heures de cours sont essentielles à sa vie et qu'il ne peut se permettre de les rater, plus essentielles que de lutter contre quelque chose, qu'il considère comme mauvais (évidemment ce n'est pas ton cas), eh bien c'est qu'il ne considère pas la chose mauvaise ou qu'il n'est pas droit dans ses bottes, à moins qu'il ne propose quelque chose de plus efficace que la manifestation.

Pour finir le règlement oblige à l'assiduité en cours, à moins que l'absence ne soit justifié, par ailleurs le motif "manifestation" est valable s'il est signé par ses parents pour les mineurs ou donné par soi-même pour les personnes majeures. Donc dire aux lycéens de se taire quand l'égalité est remise en cause et la loi du plus riche mise en place parce que l'examen qui arrive à la fin du lycée est proche, un examen qui doit se préparer au moins tout au long de l'année de terminale c'est assez risible.

Enfin bon, on est bien sorti du sujet initial là. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 8 Mai 2008 - 22:38

Citation :
Les lycéens ont le droit de manifester quelque soit le moment, cependant, ils ne doivent pas manquer à leurs devoirs : assiduité aux cours

Euh... Au regard de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen ce devoir n'existe pas, mais la liberté d'expression est, elle, reconnu.

Citation :
Pour moi, les devoirs passent avant les droits

Pour toi... Oui, tu l'as dit. Voyons ce qu'en pense la loi maintenant.

En avant-propos, je te rappelle la hiérarchie des textes constitutionnels fait de la Constitution française, le texte de plus haut degré juridique.

Dans la Constitution française, il me semble qu'on parle des droits avant de parler des devoirs. Dès le préambule d'ailleurs : "Le peuple français proclame solennellement son attachemment aux Droits de l'Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu'ils sont définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu'aux droits et devoirs définis dans la Charte de l'environnement de 2004.

En vertu de ces principes et de celui de la libre-détermination des peuples, la République offre aux territoires d'outre-mer qui manifestent la volonté d'y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l'idéal commun de liberté, d'égalité et fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique"

De la même façon, l'article 1er de la déclaration des Droits de l'homme et du citoyens commence par citer des droits, non des devoirs.

Par conséquent, je pense qu'un représentant syndical, d'un syndicat représentatif d'une partie des Français, devrait s'attacher à faire respecter les droits de ceux qu'il est censé représenter avant d'en représenter les devoirs.

Citation :
Ici, les lycéens, s'il y a une manifestation d'une part et s'ils ont cours d'autre part, devront, selon moi, aller en cours : SURTOUT A UN MOIS PILE DU BAC !

Une petite question : Dis-moi ce à quoi à appelé l'UNI au soir du 21 mai 2002 ? A rester sagement en cours... Si tel était le cas, je comprendrais ton point de vue qui serait tout à fait en accord avec celui de ton passif syndicat. Mais je doute qu'ils aient eu assez de cran pour assumer cette position jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 8 Mai 2008 - 23:37

Citation :
par ailleurs le motif "manifestation" est valable s'il est signé par ses parents pour les mineur ou donné par soi même pour les personnes majeures
Dans le rapport de l'UNL, il est dit le contraire, je crois.

Citation :
Au regard de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen ce devoir n'existe pas

J'ai écrit : "règlement intérieur" et non DDHC !!!

Citation :
au soir du 21 mai 2002 ? A rester sagement en cours
Rester en cours oui, mais l'UNI n'excluait pas, n'empêchait pas ses militants d'aller manifester en dehors des heures de cours. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Jeu 8 Mai 2008 - 23:59

Citation :
J'ai écrit : "règlement intérieur" et non DDHC !!!

Euh... Et la hiérarchie des textes de loi, tu en fais quoi ? Sauf erreur de ma part, les règlements intérieurs des lycées ne sont pas d'un plus haut degrés juridique que la DDHC.

Citation :
mais l'UNI n'excluait pas, n'empêchait pas ses militants d'aller manifester en dehors des heures de cours.

Et pour cause... Un syndicat n'a d'influence sur ses militants que dans le cadre de leur occupation. En dehors de cela on appelle cela d'un tout autre nom.

Citation :
Dans le rapport de l'UNL, il est dit le contraire, je crois.

Je ne crois pas mais, même si tel était le cas, je me contenterais simplement de rappeler que les lycéens mineurs sont sous la responsabilité de leurs parents, qui, de ce fait, s'ils les autorisent à s'absenter de leurs cours ne peuvent légalement, du fait de la responsabilité parentale, pas encourir de sanctions de la part des administrations de leurs lycées. Dans le cas contraire, toute sanction est nulle et sans avenue. Il me semble que c'est d'ailleurs les seules personnes sur lesquels les enseignants n'ont aucun pouvoir contraignant.

Les lycéens majeurs n'ont absolument pas besoin de l'avis de leurs parents, du fait de leurs âges, qui, les responsabilisent juridiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Ven 9 Mai 2008 - 17:43

Les lycéens majeurs, ça, je sais qu'ils sont responsables.

Une absence injustifiée ou "mal justifiée" (si je puis dire cela, c'est à dire avec un motif non valable. Il est dit dans le rapport de l'UNL que le motif "manifestation" ou "grève" n'était pas valable aux yeux de l'administration) peut entraîner des sanctions vis-à-vis des élèves qu'ils soient mineurs ou majeurs !
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Ven 9 Mai 2008 - 18:52

On ne m'a jamais refusé le motif manifestation.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Ven 9 Mai 2008 - 19:34

Dans ce cas, l'UNL s'est trompée dans son rapport. Smile Ou l'administration s'est montrée plus clémente que d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
alizee.baud
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 30
Localisation : Academie de grenoble
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Ven 9 Mai 2008 - 20:25

C'est le mot "Grève" qui, souvent, ne passe pas !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Ven 9 Mai 2008 - 21:00

Boris Decan a écrit:
Il est dit dans le rapport de l'UNL que le motif "manifestation" ou "grève" n'était pas valable aux yeux de l'administration) peut entraîner des sanctions vis-à-vis des élèves qu'ils soient mineurs ou majeurs !

Puis je avoir les références exactes (page ou citation + contexte) ?

De toute évidence, si les motifs de "grève" ou de "manifestation" sont rejetés par les administration des lycées comme motifs valable d'absence, cela doit être spécifié textuellement dans le règlement intérieur du dit-lycée.

D'autre part, cela ne veut absolument pas dire que les élèves peuvent être sanctionnés en cas d'absence JUSTIFIEES de la part de leur parents ou de leur tuteur, en cas de minorité de l'élève. En tant que majorité, du fait de l'attribution de la personnalité juridique, les personnes majeures peuvent signer leur motif d'absence, dans les lycées publiques et la plupart des lycées privés sous contrat.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Sam 10 Mai 2008 - 9:15

S'il était écrit dans le Règlement intérieur quels sont les motifs non valables, on aurait un Règlement intérieur de je ne sais combien de pages. Je sais ce que c'est : On a refait le nôtre cette année et ce genre de notification n'y figure pas. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Sam 10 Mai 2008 - 10:07

Boris Decan a écrit:
S'il était écrit dans le Réglement intérieur quels sont les motifs non valables, on aurait un RI de je ne sais combien de pages.

Pourtant les textes sont formels : Il n'existe aucun texte interdisant les lycéens de se rassembler ou de manifester pour défendre leurs droits.

L’article V de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen précise que « tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché ». Cela nous donne bien le droit de participer à des manifestations pour défendre nos droits.

De plus, en tant que syndiqué, rigouriste et légaliste, tu es censé savoir que s'il n'y a pas de textes sur lequel se baser pour interdire quelques choses c'est que cette chose n'a pas lieu d'être interdite car les paroles passent, les écrits restent.

Et puis je constate que tu ne cites pas ce que je t'ai demandé. J'en déduis qu'il s'agit donc d'une pure invention de ta part, ou d'un problème d'interprétation... A choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   Sam 10 Mai 2008 - 16:00

Je n'ai jamais dit qu'il était interdit de manifester : Toi aussi, tu interprètes à ta façon, mais pas moi.

Si tu n'as pas lu le rapport de l'UNL, et bien fais-le ! Tu es un grand, tu sais lire ? Bah alors, qu'est-ce que t'attends ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lycéens et forces de l'ordre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lycéens et forces de l'ordre
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les armes «imprimées» inquiètent les forces de l'ordre
» L'internat, diverses questions d'ordre pratique !
» Faire un plan de classe au lycée ?
» Qui loge au foyer des lycéennes???
» Ordre de bataille des Armées à Waterloo. E-M, et Garde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Elus Lycéens :: Espace privé :: Archives :: Mobilisation-
Sauter vers: