AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexionAdhérer
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Marque Pages
 
----------------
 
 
----------------
 
 
----------------
Mentions légales du forum
Sondage
Vous sentez-vous représentés par vos élus lycéens ?
Oui
50%
 50% [ 34 ]
Non
47%
 47% [ 32 ]
autres
3%
 3% [ 2 ]
Total des votes : 68
Statistiques
Nous avons 458 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernabe80

Nos membres ont posté un total de 18246 messages dans 1374 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Mer 4 Déc 2013 - 17:00
Mots-clés

Partagez | 
 

 Dépêche AFP

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Dépêche AFP   Mer 2 Avr 2008 - 13:52





Lycéens: mobilisation réussie pour les syndicats, Darcos reste ferme




Les lycéens, qui ont manifesté mardi essentiellement en région parisienne contre les milliers de suppressions de postes dans l'Education, ont estimé avoir franchi "un nouveau cap" dans la mobilisation, mais Xavier Darcos a refusé de revenir sur ces suppressions. Une nouvelle journée de manifestation est annoncée pour jeudi alors que des signes de tension sont apparus avec notamment des incidents à Créteil. Le ministre de l'Education recevra les syndicats lycéens -l'UNL puis la Fidl- mardi prochain mais sur un autre sujet, la réforme du lycée, a annoncé son entourage."C'est un succès. On peut dire qu'on a franchi un nouveau cap dans la mobilisation" lycéenne, entamée il y deux semaines, a déclaré à l'AFP Florian Lecoultre, président de l'UNL, premier syndicat lycéen. Selon lui, 15.000 personnes (chiffres définitifs) -4.500 selon la police, essentiellement des lycéens, accompagnés d'enseignants voire de parents d'élèves- ont défilé à Paris, soit plus que jeudi, où une manifestation dans la capitale avait rassemblé entre 4.600 (police), 6.000 personnes (organisateurs). Alix Nicolet, présidente de la Fidl, a évoqué "un bon rapport de force" face au gouvernement. Les deux syndicats ont appelé à "amplifier le mouvement" en participant à ne nouvelle journée d'actions jeudi. "Non, non, non aux suppressions de postes! Oui, oui, oui à notre éducation!", scandaient à Paris les lycéens venus aussi d'Ile-de-France. Au niveau national, 8.830 suppressions de postes d'enseignants sont prévues à la rentrée dans l'enseignement public. Des banderoles affirmaient notamment "Finançons l'éducation et non l'intervention en Afghanistan" ou encore "Allègre dégraisse et Darcos désosse". Une voiture a été renversée au passage du cortège qui n'a pas connu d'autre incident. En Ile-de-France, mardi matin, des mobilisations de quelques centaines de lycéens ou d'enseignants ont aussi eu lieu. A Créteil notamment, une conseillère principale d'éducation du lycée Léon-Blum a été molestée par un groupe de jeunes, qui ont ensuite commis des dégradations dans deux établissements et sur des véhicules. Ils ont été dispersés à l'aide de gaz lacrymogène par la police, mardi en milieu de journée, selon une source policière.Quatre lycées ont été bloqués dans l'Essonne, cinq en Seine-de-Marne. En Seine-Saint-Denis, quatre lycées ont été bloqués, quatre autres perturbés, tout comme onze collèges. Neuf établissements ont été partiellement ou totalement bloqués dans les Hauts-de-Seine. Les manifestants étaient peu nombreux en province: selon les bureaux de l'AFP, on comptait entre 650 (police) et 1.000 organisateurs) lycéens à Grenoble, 500 (police) à Blois, 500 à Cannes, 400 à Bordeaux. Des défilés ont aussi rassemblé 120 personnes à Tours (police), seulement 50 à Rennes (police), 30 à 40 à Marseille. De son côté, Xavier Darcos a répété qu'il ne "reviendrait" pas sur les suppressions, arguant qu'elles avaient "été largement discutées depuis août et votées par le parlement en novembre", dans un entretien à "20 Minutes".Pour le ministre, il ne faut pas "exagérer" la mobilisation lycéenne. "Ces défilés reviennent tous les ans", a-t-il dit, demandant en outre sur RMC aux lycéens de ne pas se "laisser enfermer par le discours syndical sur le nombre de postes, parce que la question n'est pas là".Le devenir des dépenses de l'Etat, notamment dans l'Education, pourrait être à nouveau sur le tapis vendredi à l'occasion d'un conseil de modernisation des politiques publiques à l'Elysée.

Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Mer 2 Avr 2008 - 16:32

Après si l'autisme est une qualité pour un dirigeant, il ne reste plus qu'à faire comprendre le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Jeu 3 Avr 2008 - 17:19

Citation :
Des banderoles affirmaient notamment "Finançons l'éducation et non l'intervention en Afghanistan"
Un peu démagogique la banderole. Financer quoi ? Des lycées fantômes ? En effet, je rappelle qu'il y a une baisse démographique des lycéens et collégiens.

On m'indique qu'il y a parfois des suppressions de poste abusives par endroit. Eh bien, je réponds : les Inspections académiques et les rectorats font très certainement bien leur boulot. Par exemple, si les effectifs d'élèves faisant allemand LV2 se mettent à baisser de façon à ce que la présence de 2 profs est exagérée par rapport à la présence d'un prof, alors la baisse peut être explicable.

Cet exemple n'est qu'un parmi d'autres, c'est pourquoi j'invite les responsables syndicaux, les délégués CA à ne pas faire de démagogie et à ne pas parler d'abus. Je les invite à bien regarder les grilles de DGH dans tous les détails.

PS : Pour ma part, la DGH de mon lycée est en hausse, contrairement aux autres lycées d'Angoulême.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Jeu 3 Avr 2008 - 17:22

Et puis, ce sont les régions qui financent les lycées pas l'Etat (décentralisation). On voit bien ici la méconnaissance dans certains domaines des manifestants...
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Jeu 3 Avr 2008 - 19:24

Qui est-ce qui les emploie les professeurs, si les manifestants sont si ignorants ?

En outre, ce n'est pas parce que la DGH dépend des lycées, que sa baisse touche plus ou moins que ce n'est pas un énième coup porté à l'Education et que ce n'est apparemment pas le dernier, donc il est de la responsabilité de chacun de dire stop à cette dégradation !
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Ven 4 Avr 2008 - 10:03

Je ne dis pas le contraire, Tõtõ, mais, financer les lycées et financer les profs, cela ne relève pas des mêmes organisations ou personnes.
Le premier, c'est les régions, le deuxième, c'est le ministère de l'EN.
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Ven 4 Avr 2008 - 21:20

Je ne dirais pas non plus que les régions ne reçoivent pas une aide substantielle de l'État. Enfin dîtes moi si je me trompe, je ne suis pas spécialiste en économie.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Ven 4 Avr 2008 - 22:50

D'après la gauche, il n'y aurait qu'un transfert de pouvoir, mais pas de moyens (de financement). Cela reste à vérifier.

Aussi, la hausse des impôts selon la gauche serait légitime, puisqu'il s'agit de financer les nouveaux pouvoirs que lui a transmis l'État.
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1408
Age : 27
Localisation : Devant mon ordinateur !
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Sam 5 Avr 2008 - 0:24

Pour revenir à la dépêche AFP...

Je suis d'accord avec M. Darcos pour dire que ces manifestations sont en quelque sorte une tradition. Mais cette année, elles prennent une ampleur jamais vue auparavant et qui devrait suffire pour que le Ministre se rende compte qu'il y a un réel malaise chez les lycéens. De suppressions de postes en suppressions de postes, l'agacement grandit chez les lycéens et finit par sortir d'un coup, comme c'est le cas aujourd'hui. Les lycéens veulent qu'on donne de réels moyens à l'Education et ils estiment qu'à 35-40 élèves par classe, ce n'est pas possible. Des études sociologiques ont clairement démontrés que plus le nombres d'élèves dans une classe était important, plus les chances pour ces élèves d'avoir le Bac était faible.

M. Darcos ne peut nier l'importance du mouvement qui se déchaîne aujourd'hui dans les rues et il devrait écouter plus attentivement les lycéens en colère et faire de son mieux pour répondre à leurs attentes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Dim 6 Avr 2008 - 19:24

Peux-tu donner le lien ou l'organisme qui a effectué cette étude sociologique ?
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1408
Age : 27
Localisation : Devant mon ordinateur !
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Dim 6 Avr 2008 - 23:06

Désolé mais je n'ai qu'entendu parler de cette étude, je ne peux donc pas te donner de références précises. Par contre, un professeur de mon lycée a fait sa propre étude sur environ une dizaine d'années, il me semble, et ses résultats confirment que les chances d'avoir le bac diminuent inversement au nombre d'élèves par classe. En outre, il a aussi pu démontrer que ce phénomène est plus important dans les filières ES et L que dans les S.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Dim 6 Avr 2008 - 23:33

Pas de chance ! Dans mon lycée : le taux de réussite est plus faible chez les S que chez les LES (L+ES).
Revenir en haut Aller en bas
Clara.F
Impliqué
Impliqué
avatar

Féminin
Nombre de messages : 208
Age : 27
Localisation : Academie de nice
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 1:13

Max M. (78) a écrit:
M. Darcos ne peut nier l'importance du mouvement qui se déchaîne aujourd'hui dans les rues et il devrait écouter plus attentivement les lycéens en colère et faire de son mieux pour répondre à leurs attentes.

Si, il peut nier ! Il le fait très bien et je suis d'accord dans le sens ou les réformes du bac sont largement plus importantes que ces non-remplacement de prof. Je suis désolé mais parfois il faut avoir des priorités !
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1408
Age : 27
Localisation : Devant mon ordinateur !
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 1:24

Je n'ai pas dit que le taux de réussite était plus ou moins fort chez les ES/L que chez les S, j'ai dit que des classes surchargées nuisaient plus à des élèves en ES/L qu'en S.

Non, Darcos ne peut le nier, du moins sans fermer les yeux. Or je considère qu'à partir du moment où un responsable se met à fermer les yeux sur certains faits, ça devient très dangereux. Après, il est vrai qu'il peut continuer sa politique sans y faire attention mais je ne lui conseillerai pas, surtout qu'il prend alors le risque de voir se multiplier les accidents.

Je ne vois pas le rapport entre les suppressions de postes et les réformes du bac. A la limite, plus vite il aura réglé un problème, plus vite il pourra s'occuper de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 13:06

Citation :
Non, Darcos ne peut le nier, du moins sans fermer les yeux.
Automne 2007, cheminots dans la rue : Bertrand s'en foutait.

Alors continuez à défiler, ratez votre bac si vous le voulez pour protester en plus, mais ne comptez pas sur Darcos pour qu'il fasse quelque chose : C'est voté, c'est voté.
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 13:11

Et puis, s'il y a des classes à 35 (comme moi), les élèves n'ont qu'à se prendre en charge !

Ex : Dans ma classe, tu as un bon lot qui discute et qui bavarde. On est nombreux, ils ont le bac à la fin de l'année... Et ils discutent quand même !

Mais attendez ! Il faudrait peut-être qu'ils se rendent compte qu'il faut bosser. Des classes surchargées nous nuisent peut-être, mais il faudrait que les élèves se redressent sur leur siège au lieu de dormir à Poitiers (moitié, c'est une blague charentaise), écoutent le prof au lieu de décrire la personne avec qui ils étaient la veille !

Et puis, quand les profs mettront en application leur menace ("La prochaine fois, tu sors."), les élèves se tiendront à carreaux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 16:44

Citation :
Et puis, s'il y a des classes à 35 (comme moi), les élèves n'ont qu'à se prendre en charge !

Pourrais tu me rappeler l'age d'un lycéen, stp ?

Citation :
Mais attendez ! Il faudrait peut-être qu'ils se rendent compte qu'il faut bosser. DEs classes surchargées nous nuisent peut-être, mais il faudrait que les élèves se redressent sur leur siège au lieu de dormir à Poitiers (moitié, c'est une blague charentaise), écoutent le prof au lieu de décrire la personne avec qui ils étaient la veille !
ET, puis, quand les profs mettront en application leur menace (la prochaine fois, tu sors), les élèves se tiendront à carreaux !

Je ne crois pas que vous, à l'UNI, preniez le problème dans le bon sens. Ce n'est pas parce que les élèves bavardent ou n'écoutent pas le profs qu'ils échouent. C'est bien parce que les classes sont surchargées !

Quand à ta dernière phrase, je ne sais que dire. Sauf que, venant du privé sous contrat, je peux t'assurer que la méthode que tu préconises ne fonctionne pas. J'en suis la preuve éclatante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 16:47

Citation :
Automne 2007, cheminots dans la rue : Bertrand s'en foutait.

La petite différence entre les cheminots et les lycéens, c'est que les uns sont tenus par leur salaires mais peuvent paralyser le pays, les autres ne sont pas tenus par leur salaire, et ils peuvent quand même paralyser le pays.

L'autre différence entre l'automne 2007 et maintenant réside dans les sondages d'opinions.
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 18:09

Boris Decan a écrit:
Et puis, s'il y a des classes à 35 (comme moi), les élèves n'ont qu'à se prendre en charge !

Mais c'est ce que certains font, ils se mobilisent contre ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 18:55

Citation :
Citation:
Et puis, s'il y a des classes à 35 (comme moi), les élèves n'ont qu'à se prendre en charge !

Pourrais tu me rappeler l'age d'un lycéen, stp ?

Assez grand pour se prendre en charge...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 18:59

Nouvelles manifestations lycéennes mardi et jeudi
AP | 07.04.2008 | 17:18
Les syndicats lycéens appellent à une nouvelle manifestation mardi à Paris et à des défilés un peu partout en France jeudi pour dénoncer les suppressions de postes, malgré les vacances de printemps qui touchent cette semaine 12 académies sur 25. Et l'UNEF appelle maintenant les étudiants à descendre dans les rues aux côtés des lycéens.

Mardi, comme lors des trois précédentes journées de manifestations organisées depuis le 27 mars, le cortège partira vers 14h30 des abords du Jardin du Luxembourg en direction du ministère de l'Education nationale. Le 27 mars, la police avait comptabilisé 2.000 manifestants dans les rues de Paris, 4.500 le 1er avril et 6.700 jeudi dernier.

Alors que le mouvement a commencé à s'étendre à la province la semaine dernière, l'Union nationale lycéenne (UNL) et la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) appellent également à une journée de manifestations jeudi dans toutes les académies qui ne sont pas encore en vacances.

Plusieurs syndicats d'enseignants, en tête desquels le SNES, principal syndicat des collèges et lycées, appellent également à manifester ce jour-là, tout comme l'UNEF qui invite maintenant les étudiants à rejoindre les cortèges.

Dans un communiqué diffusé lundi, l'Union nationale des étudiants de France (UNEF, premier syndicat étudiant) "dénonce une politique du chiffre à courte vue (...) au détriment de la qualité d'enseignement et de l'avenir des jeunes".

"Ces suppressions de postes sont bien éloignées de la réalité et des nécessités éducatives et n'ont pour unique objectif que d'accompagner le non-remplacement annoncé d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite", poursuit l'organisation syndicale.

L'UNEF estime également que ces suppressions de postes "ferment des débouchés", rappelant que "la baisse des postes ouverts aux concours de l'enseignement cette année est particulièrement drastique", en baisse de 9,2% par rapport à 2007 et de 30,5% par rapport à 2005, selon le syndicat.

Les syndicats dénoncent les 8.800 suppressions de postes prévues à la rentrée de septembre 2008, sur un totale de 11.200 dans l'ensemble de l'Education nationale.

Le ministre de l'Education Xavier Darcos doit recevoir les organisations lycéennes vendredi prochain, mais l'UNL laisse entendre qu'elle pourrait ne pas se rendre à cette rencontre si le ministère n'inscrit pas la question des moyens à l'ordre du jour.

"Ce n'est pas sûr qu'on aille au ministère vendredi, car on nous propose comme ordre du jour la réforme des lycées, mais on ne nous dit pas si la question centrale qui motive le mouvement, celle des moyens, sera également sur la table", a déclaré lundi à l'Associated Press le président de l'UNL Florian Lecoultre.

"On cherche à nous éloigner de la question des moyens", a-t-il ajouté. AP
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : a
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 20:42

C'est un service rendu, ça se comprend ! L'UNL et la FIDL avaient mobilisé les lycéens contre la LRU pour aider les étudiants contre-LRU. Aujourd'hui, l'Unef remercie ses chérubins en venant à leur aide. Que puis-je ajouter d'autre ?

La LRU était votée : Pécresse ne pouvait rien faire. Les suppressions de postes sont votées : Darcos ne peut rien faire. Par conséquent, la mobilisation anti-suppressions de postes échouera comme la mobilisation anti-LRU.

Si vous pensez le contraire et que vous voulez continuer, je vous souhaite bien bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 20:47

Eh bien faisons remonter ça plus haut. Ce n'est pas plus compliqué, qu'ils transmettent le dossier !
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1408
Age : 27
Localisation : Devant mon ordinateur !
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Lun 7 Avr 2008 - 22:49

Les élèves n'ont qu'à se prendre à charge ? Mais vous rendez-vous seulement compte de l'horreur de ces propos, du nauséabond individualisme qui en suinte ? Avez-vous donc oublié que le troisième terme de la devise nationale française est "Fraternité", terme synonyme de solidarité. Les élèves n'ont pas à se prendre en charge eux-même, sinon à quoi servirait les professeurs, et même de façon plus générale l'Education Nationale ? Tout le monde (ou du moins tous ceux qui en auraient les moyens) n'aurait qu'à engager des professeurs particuliers, voire même à se débrouiller entièrement seul, avec des livres (et encore...).


Aurais-tu oublié le CPE ? Le CNE ? Deux lois votées qui ont pourtant été annulées par la suite. "Il n'y a de combat perdu d'avance que ceux qui ne sont pas menés", comme disait l'autre. Je n'abandonnerais donc pas tant que je ne considérais pas la lutte comme terminée.

L'UNL et la FIDL n'ont pas mobilisés les lycéens contre la LRU pour plaire aux étudiants qui manifestaient mais parce qu'ils se sentaient aussi concernés par cette loi, et notamment par l'orientation active, puisqu'une bonne partie des lycéens poursuivent des études à l'université après avoir eu le bac.

PS : Je plains l'Unef qui a tout le monde à dos. ^^ Les membres de l'UNI les considèrent comme de sales gauchistes, crypto-communistes tandis que ceux de Sud et autres groupes plus à gauche encore estiment qu'il s'agit de traîtres à la cause lycéenne, cabots du gouvernement. Lesquels ont raison ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dépêche AFP   Mar 8 Avr 2008 - 2:25

Citation :
La LRU était votée : Pécresse ne pouvait rien faire. Les suppressions de postes sont votées : Darcos ne peut rien faire. Par conséquent, la mobilisation anti-suppressions de postes échouera comme la mobilisation anti-LRU.

Ne disait-on pas la même choses des loi De Vaquer ? Et pourtant j'ai souvenance que ces lois ont été retirées (Comme la plupart : le CNE, et le CPE pour ne citer que celles-là... Comme le rappelle Max ^^). Je dirais même que je ne connais aucune loi qui a été retiré avant d'être votée.

Citation :
Si vous pensez le contraire et que vous voulez continuer, je vous souhaite bien bonne chance !

Je ne pense pas le contraire. Je sais à qui nous avons en face : Un personnage aux idéaux libéraux, qui perdrait du crédit s'il cédait si tôt dans son mandat. Toutefois aucun combat n'est gagnable si on ne le mène pas, et aucune lutte sociale n'est gagnable si ceux qui la mènent n'y croient pas.

EDIT Modo : Franchement les attaques sur la taille, c'est... petit. Laughing Elle a beau avoir au moins deux ans, elle me fait toujours aussi rire cette blague. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépêche AFP   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépêche AFP
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Elus Lycéens :: Espace privé :: Archives :: Mobilisation-
Sauter vers: