AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexionAdhérer
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Marque Pages
 
----------------
 
 
----------------
 
 
----------------
Mentions légales du forum
Sondage
Vous sentez-vous représentés par vos élus lycéens ?
Oui
50%
 50% [ 34 ]
Non
47%
 47% [ 32 ]
autres
3%
 3% [ 2 ]
Total des votes : 68
Statistiques
Nous avons 458 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernabe80

Nos membres ont posté un total de 18246 messages dans 1374 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Mer 4 Déc 2013 - 17:00
Mots-clés

Partagez | 
 

 des examens "aménagés"

Aller en bas 

Universités : des examens "aménagés" en raison des blocages, vous êtes :
D'accord
33%
 33% [ 1 ]
Pas d'accord
33%
 33% [ 1 ]
NSP
33%
 33% [ 1 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
alizee.baud
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 30
Localisation : Academie de grenoble
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: des examens "aménagés"   Lun 25 Mai 2009 - 18:13

Universités : des examens "aménagés" en raison des blocages, vous êtes :

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
Chuck Norris
The Star
The Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 483
Age : 97
Localisation : la ou se trouve l'ennemi
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: des examens "aménagés"   Mer 27 Mai 2009 - 4:34

Si on avait pas laissé les blocages s'éterniser durant 15 semaines et que le propriétaire légitime des lieux (l'Etat) avait su le rendre accessible à ceux qui le voulait, la question ne se poserait pas....

"aménager" les examens revient à brader les diplomes et à accélerer la fuite des jeunes de l'université publique vers les filières sélectives et les instituts privés...

Pour des personnes cencées défendre le service publique, elles ne font que l'enfoncer.
Revenir en haut Aller en bas
le.pere.verdure
En train de reflechir
En train de reflechir


Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 40
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: des examens "aménagés"   Mer 27 Mai 2009 - 17:59

Citation :
"aménager" les examens revient à brader les diplomes

C'est d'ailleurs pour cette principale raison que les étudiants des universités engagées dans le mouvements avaient proposé de placer les examens en septembre... Afin de permettre la mise en place de cours de rattrappage, et/ou de pouvoir se préparer aux examens...
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Norris
The Star
The Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 483
Age : 97
Localisation : la ou se trouve l'ennemi
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: des examens "aménagés"   Mer 27 Mai 2009 - 18:10

le.pere.verdure a écrit:
Citation :
"aménager" les examens revient à brader les diplomes

C'est d'ailleurs pour cette principale raison que les étudiants des universités engagées dans le mouvements avaient proposé de placer les examens en septembre... Afin de permettre la mise en place de cours de rattrappage, et/ou de pouvoir se préparer aux examens...

Et sacrifier tous les étudiants ERASMUS et Socratès.

Et empecher tout passage d'équivalence et changement d'université.

Et empecher toute préparation de concours que ce soit pour les écoles ou pour la fonction publique.

Et empecher tous les étudiants devant travailler durant la période estivale de le faire, et les mettre ainsi en difficulté.

Et empecher toute une partie des étudiants de venir en cours, faute de logement (et oui, souvent les baux s'arretent au 31 mai pour les logements étudiants).





Oui, c'est sur, si on a supprimé les examens de septembre c'est pour s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
le.pere.verdure
En train de reflechir
En train de reflechir


Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 40
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: des examens "aménagés"   Mer 27 Mai 2009 - 19:56

euh... non cela n'empeche nullement les équivalences et le changement d'université : ce qui empèche le changement d'université est la rentrée en septembre lié indirectement au processus de Bologne, plus précisement à la LMD.

"Et empecher toute préparation de concours que ce soit pour les écoles ou pour la fonction publique"

Bisarement, les inscriptions aux concours de la fonctions publiques s'ouvrent avant le mois de mai, ou sont echouent au delà du 30 septembre prochain... Mais bon, on dira que ca peut éventuellement empécher les étudiants de s'y inscrire que de passer leurs examens durant la première semaine de septembre, ou la dernière d'aout...

"Et empecher tous les étudiants devant travailler durant la période estivale de le faire, et les mettre ainsi en difficulté."

Moui, encore un flop. Tu penses réellement que ceux qui sont motivés par passer des diplômes seront un tant soit peu ennuyer de ne pas pouvoir travailler durant la période estivale ?
C'est bisarre mais à Lille près d'1 étudiant sur 2 travaille durant l'année, et cela ne les as jamais empéché de passer leurs examens...

"Et empecher toute une partie des étudiants de venir en cours, faute de logement (et oui, souvent les baux s'arretent au 31 mai pour les logements étudiants)."

Les bourses et les logements pourront être laissé à la disposition des étudiants qui n'auront pu passer leurs examens à cause des grèves... dixit Valéry Pécresse.

Mais bien sur, il vaut mieux passer les examens en temps et en heures, et ainsi s'assurer qu'ils n'aient aucune valeur...

Qaund à la dernière phrase, dois-je vraiement répondre ?
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Norris
The Star
The Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 483
Age : 97
Localisation : la ou se trouve l'ennemi
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: des examens "aménagés"   Mer 27 Mai 2009 - 20:10

le.pere.verdure a écrit:
euh... non cela n'empeche nullement les équivalences et le changement d'université : ce qui empèche le changement d'université est la rentrée en septembre lié indirectement au processus de Bologne, plus précisement à la LMD.

La rentrée à toujours été en septembre dans certaines facultés... comme la mienne, ou historiquement, l'entrée a toujours été au 1er septembre depuis presque 30ans.

Rien à voir avec la LMD, les universités ont juste adapté leur calendrier en fonction du plus répandu : rentrée en septembre, 13 à 17 semaines de cours / semestre. Et cela est remis en question tous les ans en conseil d'ufr, puis en CEVU, puis en CA. Libre à l'université de faire débuter les cours en novembre, au risque de perdre ses partenaires étrangers.

Quand aux équivalences, certains cours de rattrapages pour y avoir droit sont positionnés théoriquement fin mai début juin, environ 2 à 4 semaines de remise à niveau, notamment pour rejoindre telle ou telle formation professionalisante (je pense à polytech chez moi).

le.pere.verdure a écrit:

Bisarement,
les inscriptions aux concours de la fonctions publiques s'ouvrent avant
le mois de mai, ou sont echouent au delà du 30 septembre prochain...
Mais bon, on dira que ca peut éventuellement empécher les étudiants de
s'y inscrire que de passer leurs examens durant la première semaine de
septembre, ou la dernière d'aout...

Les préparations au concours de la fonction publiques et préparations au concours des grandes écoles se font en fin d'année. Et donne moi les proba d'avoir un concours de catégorie B ou A sans préparation antérieure? ^^

le.pere.verdure a écrit:

Moui,
encore un flop. Tu penses réellement que ceux qui sont motivés par
passer des diplômes seront un tant soit peu ennuyer de ne pas pouvoir
travailler durant la période estivale ?
C'est bisarre mais à Lille
près d'1 étudiant sur 2 travaille durant l'année, et cela ne les as
jamais empéché de passer leurs examens...

Déja, si pret de 50% des étudiants travaillent effectivement, leur nombre ayant une activité salariée à coté de leurs études tombe à 12% (soit en dessous de la moyenne européenne), pour une moyenne de 12h.

En été, beaucoup plus travaillent. Avec des horaires de nuits pour certains, et un nombre d'heure bien supérieur (personnellement 42h cet été). Et la plupart on besoin de l'argent qu'ils mettent de coté à ce moment la durant l'année scolaire.

Donc rien de comparable...

le.pere.verdure a écrit:

Les
bourses et les logements pourront être laissé à la disposition des
étudiants qui n'auront pu passer leurs examens à cause des grèves...
dixit Valéry Pécresse.

Conserver leur bourse, et ceux qui n'en ont pas ou sont boursier 0? Quand au logement, la ministre est bien gentille, mais elle ne peux assurer cela que pour les logements du crous, représentant 1 logement sur 10 en province, 1 sur 115 à Paris. On est loin du compte, une majorité d'étudiant serait donc... dans la merde.

le.pere.verdure a écrit:

Mais bien sur, il vaut mieux passer les examens en temps et en heures, et ainsi s'assurer qu'ils n'aient aucune valeur...

Ils n'ont de toutes facon plus aucune valeur, ces universités étant dans l'esprit du recruteur marqué d'une pierre noire. Meme si certaines filières du mirail ont eu cours totalement normalement (je pense aux filières d'éco), on voit bien qu'elles sont fuient par les lycéens et boudés par les recruteurs à la simple vu du nom de l'université.

Les bloqueurs favorisent l'orientation active en bref ^^.

[quote="le.pere.verdure"
Qaund à la dernière phrase, dois-je vraiement répondre ?[/quote]

Non, c'était juste un constat, celui de la médiocratie ambiante que tu représente aisément, d'étudiant sans aucune difficultés étant devenu des grevistes professionnels.
Revenir en haut Aller en bas
le.pere.verdure
En train de reflechir
En train de reflechir


Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 40
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: des examens "aménagés"   Jeu 28 Mai 2009 - 16:04

Citation :
La rentrée à toujours été en septembre dans certaines facultés... comme la mienne, ou historiquement, l'entrée a toujours été au 1er septembre depuis presque 30ans.

Petit Chuck, qui te cache derrière un pseudo pour insulter les gens, tu apprendras qu'avant les années 2000, la rentrée universitaire était partout en octobre. J'adore le manque d'argument des personnes de droites, qui se permettent de juger les personnes sans savoir (cf la dernière phrase de ton dernier post)

Citation :
rentrée en septembre, 13 à 17 semaines de cours / semestre.

Cites moi, preuve à l'appui, une université dans laquelle il y a 17 semaines de cours par semestre. Moi franchement, je serais personnellement ravis si cela existait...

Citation :
Et cela est remis en question tous les ans en conseil d'ufr, puis en CEVU, puis en CA

Sauf erreur de ma part, la durée des semestres, la date de rentrée est décidé par la CA. Les compétences des conseils d'ufr ne sont que sur les programmes, et les dates d'examens dans certains cas (ayant été élu, je peux parler)

Les compétence du CEVU n'est plus un conseil décisionnel depuis l'entrée en vigueur de la LRU. Il est maintenant un organe consultatif (art 9, de la LRU)

Citation :
Quand aux équivalences, certains cours de rattrapages pour y avoir droit sont positionnés théoriquement fin mai début juin, environ 2 à 4 semaines de remise à niveau, notamment pour rejoindre telle ou telle formation professionalisante (je pense à polytech chez moi).

Donc je ne vois vraiement pas où est le drame... Surtout que la ministre, notre chère Valéry, avait annoncée cela dès la rentrée des vacances de Pacques...

Citation :
Et donne moi les proba d'avoir un concours de catégorie B ou A sans préparation antérieure? ^^

Strictement la même qu'en ayant suivit la prépa la mieux côtée du marché (plus les quelques centaines d'euros abusivement dépensées), puisque les épreuves de categorie A ou B sont pourvu, en règle générale, d'une épreuve de culture générale et qu'il s'agit d'un concours et non d'un examen...

Citation :
Conserver leur bourse, et ceux qui n'en ont pas ou sont boursier 0?

ceux qui n'ont pas de bourse, c'est donc qu'ils n'en ont pas besoin... et ceux qui sont à échelle 0 n'ont rien perdu...

Citation :
Quand au logement, la ministre est bien gentille, mais elle ne peux assurer cela que pour les logements du crous, représentant 1 logement sur 10 en province, 1 sur 115 à Paris

D'un le CROUS de Lille étant l'un des plus "gros" crouss de France et je te dis qu'on en est largement au dessus des 1 pour 115... Rolling Eyes
D'autres parts, tu sous-entends le cas des logements à titre privatif :
Citation :
les résidents en cité universitaire
pourront demander
une prolongation de leur bail
pour le mois de juillet en s’acquittant
d’un demi-loyer. Ceux
logés dans le parc privé pourront
faire une demande de
chambre en cité universitaire
pour l’été. Pour faciliter la vie
des étudiants obligés de réviser
pendant l’été, au moins un restaurant
universitaire devra rester
ouvert sur les campus où se
dérouleront des examens en
juillet et septembre.
La ministre a demandé à Eric
Besson, ministre de l’Immigration,
qu’aucun étudiant
étranger ne soit pénalisé dans
sa demande de renouvellement
de titre de séjour étudiant. Selon
les données 2008 de l’Office français
de l’immigration et de l’intégration
(Ofii), environ 50000
étudiants étrangers hors Union
européenne sont potentiellement
concernés. Le total des étudiants
étrangers en France est
d’environ 260000.

"Ils n'ont de toutes facon plus aucune valeur, ces universités étant dans l'esprit du recruteur marqué d'une pierre noire. Meme si certaines filières du mirail ont eu cours totalement normalement (je pense aux filières d'éco), on voit bien qu'elles sont fuient par les lycéens et boudés par les recruteurs à la simple vu du nom de l'université."

Citation :

Traditionnellement plus réactives,
ces universités littéraires
paient-elles le prix des mouvements
à répétition ? Marc
Gontard, président de Rennes
II, est un des rares à le dire.
«Les
parents ne veulent plus inscrire leurs
enfants dans une université où un
semestre par an est perturbé»
, analyse-
t-il. De là à vider les bancs
des universités ? Pas si sûr. Car
les étudiants n’ont pas toujours
la possibilité d’aller ailleurs.
Pour des raisons économiques
ou familiales, beaucoup s’inscrivent
dans des universités de
proximité et les places en filières
sélectives sont comptées.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Norris
The Star
The Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 483
Age : 97
Localisation : la ou se trouve l'ennemi
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: des examens "aménagés"   Jeu 28 Mai 2009 - 16:17

Citation :
Petit Chuck, qui te cache derrière un pseudo
pour insulter les gens, tu apprendras qu'avant les années 2000, la
rentrée universitaire était partout en octobre.

Non.

Et personnellement je ne fait pas "je m'en vais de ce forum dictatorial" et revient sous un autre pseudo. Et moi à 30ans je ne serais plus encore en train d'étudier et jouer au geek sur les forums lycéens. Ni à proposer des plan culs à des lycéennes sur le tchat. Enfin j'espère.


Citation :
Cites moi, preuve à l'appui, une université
dans laquelle il y a 17 semaines de cours par semestre. Moi
franchement, je serais personnellement ravis si cela existait...

La mienne, pour le cursus bilingue.


Citation :
Sauf erreur de ma part, la durée des
semestres, la date de rentrée est décidé par la CA. Les compétences des
conseils d'ufr ne sont que sur les programmes, et les dates d'examens
dans certains cas (ayant été élu, je peux parler)

Les compétence du CEVU n'est plus un conseil décisionnel depuis l'entrée en vigueur de la LRU. Il est maintenant un organe consultatif (art 9, de la LRU)

Je l'ai fait la semaine dernière donc je peux confirmer : le conseil d'UFR propose un calendrier, qui est confirmé en CEVU qui le propose au CA qui est, en effet, le seul à avoir le pouvoir décisionnel.


Citation :
Donc je ne vois vraiement pas où est le
drame... Surtout que la ministre, notre chère Valéry, avait annoncée
cela dès la rentrée des vacances de Pacques...

Le problème? Bah si les cours se terminent fin juin, tu la fait quand ta remise à niveau pour les équivalences permettant de s'inscrire dans un autre endroit début juillet? ^^


Citation :
ceux qui n'ont pas de bourse, c'est donc qu'ils n'en ont pas besoin... et ceux qui sont à échelle 0 n'ont rien perdu...

Mouhaha, ils n'ont pas de bourse donc ils n'ont pas besoin d'argent. J'aime l'égoisme. On sait très bien que les critères de bourses sont à chier : un père médecin divorcé d'une mère fonctionnaire catégorie B suffit à être boursier. Deux parents fonctionnaires catégorie B mariés, avec un salaire moyen deux fois moins grand, non.


Citation :
D'un le CROUS de Lille étant l'un des plus
"gros" crouss de France et je te dis qu'on en est largement au dessus
des 1 pour 115... Rolling Eyes
D'autres parts, tu sous-entends le cas des logements à titre privatif :

On est en moyenne à 1/10 1/12 en province, le 1/115 est sur l'ile de france. Je l'ai précisé.

Et oui, ils ont la possibilité de demander une chambre en résidence CROUS blablabla.

Mais des sites universitaires comme Schuman c'est 17 000 personnes. Trouve 17 000 Chambres en RU...

Citation :
Traditionnellement plus réactives,
ces universités littéraires
paient-elles le prix des mouvements
à répétition ? Marc
Gontard, président de Rennes
II, est un des rares à le dire.
«Les
parents ne veulent plus inscrire leurs
enfants dans une université où un
semestre par an est perturbé»
, analyse-
t-il. De là à vider les bancs
des universités ? Pas si sûr. Car
les étudiants n’ont pas toujours
la possibilité d’aller ailleurs.
Pour des raisons économiques
ou familiales, beaucoup s’inscrivent
dans des universités de
proximité et les places en filières
sélectives sont comptées.

cqfd, les bloqueurs crééent un enseignement à deux vitesses : ceux qui le peuvent quittent les facs poubelles bloquées 1 mois sur deux, n'y restent que ceux qui ne peuvent faire autrement et subissent le comportement liberticide d'agitateurs pro.
Revenir en haut Aller en bas
le.pere.verdure
En train de reflechir
En train de reflechir


Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 40
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: des examens "aménagés"   Jeu 28 Mai 2009 - 17:08

Citation :
Et moi à 30ans je ne serais plus encore en train d'étudier et jouer au geek sur les forums lycéens. Ni à proposer des plan culs à des lycéennes sur le tchat

Je ne joue pas au geek sur les forums lycéens, je n'ai jamais joué au geek sur les forums.

D'autres parts, si tu as une preuve de ce que tu avances vis-à-vis du tchat, je te serais gré de me la faire voir, sinon je te prierais s'arreter de faire des accusations sans preuves. La diffamation est pénalement répréhensible.

Citation :
La mienne, pour le cursus bilingue.

On doit te croire sur parole ?

Citation :
le conseil d'UFR propose un calendrier, qui est confirmé en CEVU qui le propose au CA qui est, en effet, le seul à avoir le pouvoir décisionnel.

Dans un cadre exceptionnel... Le conseil d'ufr peut proposer un aménagement de calendrier. Mais la décision finale revient au CA. Donc le conseil d'ufr n'a aucun pouvoir d'établir un quelconque calendrier.

Citation :
Bah si les cours se terminent fin juin, tu la fait quand ta remise à niveau pour les équivalences permettant de s'inscrire dans un autre endroit début juillet? ^^

Adresse toi à la rue Grenelle... Rolling Eyes

Citation :
Mouhaha, ils n'ont pas de bourse donc ils n'ont pas besoin d'argent. J'aime l'égoisme

Je n'ai jamais dis cela, j'ai dis qu'ils n'avaient pas besoin de bourse.
Moi j'adore qu'on me parle d'égoïsme quand on argumente pour son propre cursus, tandis que les étudiants oeuvrent pour les générations futures. Cherchez l'erreur !

Citation :
Et oui, ils ont la possibilité de demander une chambre en résidence CROUS blablabla.

Euh... blablabla ?

Citation :
Mais des sites universitaires comme Schuman c'est 17 000 personnes.

17000 inscrit peut-ê... Mais il me semble que sur ces 17 000 inscrits en septembre, il n'y a plus que 12 000 étudiants au plus...

Citation :
Trouve 17 000 Chambres en RU...

Euh... 17 000 chambres en Residence Universitaire ? Je pense qu'il y a bien 10 000 étudiants qui sont des "régionaux"... Donc si on prend 12 000 étudiants studieux, on a plus besoin que de 2 000 chambres d'étudiants, et ça c'est loins d'être impossible.

Citation :
ceux qui le peuvent quittent les facs poubelles bloquées 1 mois sur deux, n'y restent que ceux qui ne peuvent faire autrement et subissent le comportement liberticide d'agitateurs pro

qualifierais tu que le futur pôle universitaire de Nord Lille, dont fait parti l'université de Lille 1, celle de Lille2, et celle de Lille3 du terme de pôle poubelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Norris
The Star
The Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 483
Age : 97
Localisation : la ou se trouve l'ennemi
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: des examens "aménagés"   Jeu 28 Mai 2009 - 17:22

Citation :
Je ne joue pas au geek sur les forums lycéens, je n'ai jamais joué au geek sur les forums.

La preuve, t'es aussi souvent ici que moi qui suis malade et cloué au lit ^^.


Citation :
D'autres parts, si tu as une preuve de ce
que tu avances vis-à-vis du tchat, je te serais gré de me la faire
voir, sinon je te prierais s'arreter de faire des accusations sans
preuves. La diffamation est pénalement répréhensible.

J'ai la personne concernée sur msn là, je lui demande de venir témoigner ou ça ira? ^^. Ensuite, question diffamation c'est un peu mes dossiers préféré, donc t'inquiètes pas que je connais mon droit.


Citation :
Dans un cadre exceptionnel... Le conseil d'ufr peut proposer
un aménagement de calendrier. Mais la décision finale revient au CA.
Donc le conseil d'ufr n'a aucun pouvoir d'établir un quelconque
calendrier.

C'est ce que je dit juste au dessus, mais afin de faciliter le travail du CEVU et du CA c'est le conseil d'UFR qui rédige le calendrier et il est soumis à l'approbation du CA. Il y a les textes et leur application...


Citation :
Moi j'adore qu'on me parle d'égoïsme
quand on argumente pour son propre cursus, tandis que les étudiants
oeuvrent pour les générations futures. Cherchez l'erreur !

Personnellement, je passerais pas mes soirées en réunion si j'avais pas à coeur le développement de mon université et sa pérenité.


Citation :
Euh... blablabla ?

C'est du discours de politique.


Citation :
Adresse toi à la rue Grenelle... Rolling Eyes

Non je m'adresse aux militants de SUD cheminots qui ont occupé le campus pendant 12 semaines...


Citation :
17000 inscrit peut-ê... Mais il me semble
que sur ces 17 000 inscrits en septembre, il n'y a plus que 12 000
étudiants au plus...

c'est sur, et l'année prochaine on passe à 800 étudiants au plus : tout le monde fuit cette fac.



Citation :
Euh... 17 000 chambres en Residence Universitaire ? Je pense qu'il y a bien 10 000 étudiants qui sont des "régionaux".

Oui et non, ici on est pas dans une ville comme Lilles ou l'on a une concentration de jeune. Les jeunes sont répartis dans 5 départements alentour, donc je dirais plus 2000 régionaux pour 10 000 dormant sur place. Ici, on quitte nos familles dès le lycée la plupart du temps (oui, installer un lycée dans un village de 300 habitants à 25mn de route du premier collège ^^).


Citation :
qualifierais tu que le futur pôle
universitaire de Nord Lille, dont fait parti l'université de Lille 1,
celle de Lille2, et celle de Lille3 du terme de pôle poubelle ?

Tout dépendra de ce qu'on en fera et de la capacité aux étudiants des ex Lille 1 et 2 à calmer les ardeurs de ceux de Lille 3...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: des examens "aménagés"   

Revenir en haut Aller en bas
 
des examens "aménagés"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous parvenez à rentrer les notes "écrit EAF" sur Lotanet???
» Pêcheurs de l'extrême du bar "Le poisson-roi".
» Une soirée "soin de soi".
» HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)
» Notre-Dame du Mont-Carmel et le Saint Scapulaire et le commentaire du jour "Venez à moi"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Elus Lycéens :: Vie Lycéenne :: Lycéens :: L'éducation-
Sauter vers: