AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexionAdhérer
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Marque Pages
 
----------------
 
 
----------------
 
 
----------------
Mentions légales du forum
Sondage
Vous sentez-vous représentés par vos élus lycéens ?
Oui
50%
 50% [ 34 ]
Non
47%
 47% [ 32 ]
autres
3%
 3% [ 2 ]
Total des votes : 68
Statistiques
Nous avons 458 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernabe80

Nos membres ont posté un total de 18246 messages dans 1374 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Mer 4 Déc 2013 - 17:00
Mots-clés

Partagez | 
 

 Palestine : Sortir de la logique du desespoir

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Palestine : Sortir de la logique du desespoir   Jeu 15 Jan 2009 - 3:27

L'année 2009 s'est ouverte dans le fracas des armes en Palestine. La rupture de la trêve par le Hamas et la réplique brutale d'Israël ont jeté, une nouvelle fois, les populations dans le drame.

On ne peut qu'être atterré par ce choix, régulièrement réitéré, de la voie de la violence. Les civils en sont les premières victimes dans des formes de guerre qui, à la fois, les prennent pour otages ou pour boucliers et les tiennent pour quantité négligeable. Cette inhumanité proprement révoltante n'a aucune chance d'ouvrir le chemin d'une solution pacifique. Elle n'est bonne qu'à creuser plus profondément le lit de la haine et les appétits de vengeance. Elle ne fait l'affaire que de ceux qui parient sur l'effroi et l'horreur pour légitimer leur pouvoir.

Sur cette Terre, dont la Bible nous dit qu'elle est celle de la promesse faite par Dieu d'une vie bonne et généreuse, dès lors que chacun suit la règle d'or qui invite à « faire pour les autres ce que vous voudriez qu'il fasse pour vous », le choix de la guerre est fait de manière répétée, fatale. Comme si l'avenir ne pouvait se concevoir que par la défaite, voire l'écrasement de l'autre.

Ce déni de toute espérance qui traverserait les frontières des peuples est sans doute la source la plus profonde du drame qui se noue, depuis 1948, sur la terre qui a vu naître, à la fois, les Juifs et les Palestiniens. Qui ne comprend, par exemple, que l'ascendant pris par le Hamas dans la bande de Gaza est le fruit du désespoir d'une population à qui la politique d'Israël n'a pas donné la moindre chance d'accéder à une vie normale ?

Certes, toute la responsabilité de l'échec palestinien n'incombe pas à Israël mais, manifestement, Israël se refuse à comprendre que son avenir est conditionné par le retour d'un véritable espoir parmi les Palestiniens et que cela requiert un renversement de perspective. Pour reprendre la parabole évangélique dite du « bon Samaritain », Israël n'a pas la moindre chance de connaître la paix à laquelle il peut légitimement aspirer sans se faire « le prochain » du peuple palestinien. C'est à cette condition - et à celle-là seule - que la logique de la haine et de la peur pourra être vaincue.

Du côté palestinien, un même retournement est nécessaire pour mettre fin à l'illusion qu'il serait possible de se débarrasser de l'« autre », de jeter Israël à la mer, fût-ce au prix du martyre.

Ce double mépris de la vie ne peut que continuer à paver l'enfer actuel. Il faut reconnaître qu'il n'y a de paix possible que dans la perspective d'une relation constructive, libre et démocratique, avec Israël. Cela suppose de surmonter les désirs de vengeance, les pulsions de haine, les réflexes de peur, pour croire à un avenir mutuel.

Passer de la position d'ennemi à celle où l'on se reconnaît comme « coresponsable » l'un de l'autre est une proposition qui peut sembler folle et irréaliste. Mais, depuis soixante ans, le choix répété de la guerre n'a apporté aucune solution. Il n'a fait qu'aggraver la situation. Saura-t-on renoncer à l'assassin matérialisme des armes pour avoir foi dans les véritables ressources de la vie et de la confiance ?

(source : ouest france)
Revenir en haut Aller en bas
 
Palestine : Sortir de la logique du desespoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Sortir au jour" le livre des morts Egyptiens
» Des conseils et techniques pour s'en sortir (DTA)
» Palestine, Mythe du moyen-orient
» Questions de logique
» Sortir de la fessée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Elus Lycéens :: Espace privé :: Archives-
Sauter vers: