AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexionAdhérer
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Marque Pages
 
----------------
 
 
----------------
 
 
----------------
Mentions légales du forum
Sondage
Vous sentez-vous représentés par vos élus lycéens ?
Oui
50%
 50% [ 34 ]
Non
47%
 47% [ 32 ]
autres
3%
 3% [ 2 ]
Total des votes : 68
Statistiques
Nous avons 458 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernabe80

Nos membres ont posté un total de 18246 messages dans 1374 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Mer 4 Déc 2013 - 17:00
Mots-clés

Partagez | 
 

 Pourquoi faut-il faire le plein d'essence au plus vite

Aller en bas 
AuteurMessage
alizee.baud
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 30
Localisation : Academie de grenoble
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Pourquoi faut-il faire le plein d'essence au plus vite   Mer 17 Déc 2008 - 21:41

Citation :
Baisse record de la production de l'Opep pour soutenir les cours

par William Maclean et Barbara Lewis

ORAN, Algérie (Reuters) - L'Opep a décidé une nouvelle réduction de 2,2 millions de barils par jour (bpj) de sa production de pétrole brut, la plus forte de son histoire, dans le but d'endiguer la dégringolade des cours et d'équilibrer un marché où la demande mondiale chute à cause de la crise économique mondiale.

Les 12 pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, qui se réunissaient à Oran, en Algérie, ont cherché ainsi à soutenir un baril de brut léger américain qui a plongé de plus de 100 dollars depuis son record de 147,27 le 11 juillet dernier.

Le brut WTI recule de plus de 5%, aux alentours de 41 dollars le baril vers 17h00 GMT, la décision de l'Opep restant pour l'heure éclipsée par le dernier rapport sur les stocks américains de brut qui ont augmenté plus que prévu la semaine dernière.

La décision du cartel vient s'ajouter aux dernières baisses annoncées et porte à 4,2 millions la réduction cumulée de sa production par rapport au niveau de septembre, a précisé le secrétaire général du cartel, Abdallah al-Badri. Cela représente un recul d'environ 5% des approvisionnements mondiaux.

La réduction s'entend par rapport au niveau réel de production de septembre, qui se montait à 29,045 millions de bpj, a précisé le cartel dans un communiqué.

Le nouveau niveau de production visé se trouve donc ramené à 24,845 millions de bpj, a ajouté le président de l'Opep, Chakib Khelil.

L'Opep avait déjà réduit de deux millions de bpj sa production lors de ses deux précédentes réunion. La nouvelle baisse sera effective à compter du 1er janvier.

Le ministre saoudien du Pétrole, Ali al Naïmi, avait été le premier à appeler publiquement à une réduction de la production de deux millions bpj avant la réunion.

"Le but de cette baisse est d'équilibrer le marché", avait-il expliqué. "Cette baisse pourra ou non conduire à des prix plus élevés."

D'autres membres de l'Opep - qui compte pour un tiers de la production mondiale - avaient plaidé pour une baisse similaire, soulignant, à l'instar de l'Irak, qu'il s'agissait du minimum requis pour empêcher une forte hausse des stocks.

NOBLE CAUSE

L'Opep a incité d'autres pays producteurs à réduire aussi leur production. La Russie et l'Azerbaïdjan, présents à la réunion d'Oran en tant qu'observateurs, ont déclaré qu'ils pourraient limiter leurs exportations de brut à l'avenir, sans accéder immédiatement à cette requête.

Le vice-Premier ministre russe, Igor Sechine, a toutefois bien précisé mercredi matin devant des délégués de l'Opep que Moscou ne prévoyait pas des baisses coordonnées de production ou de rejoindre le cartel.

Un baril sous les 50 dollars n'est une bonne nouvelle pour aucun pays producteur et surtout pas pour le Venezuela et l'Iran, qui tablent sur des prix nettement plus élevés pour financer d'ambitieux programmes de développement.

"On espère qu'une baisse marqué des approvisionnements va réorienter les cours vers les 75 dollars", a rappelé le ministre saoudien du Pétrole. "Chaque producteur doit produire et les producteurs marginaux ne peuvent le faire à 40 dollars le baril."

"Nous pensons donc que 75 dollars est un niveau plus favorable à la poursuite de l'activité des producteurs marginaux, pour ne pas avoir de pénurie sur le marché et éviter une future montée en flèche des prix", a-t-il ajouté.

Pour avoir un impact durable sur les prix, tout accord de l'Opep sur la production doit cependant être strictement observé. Selon des observateurs indépendants, cités dans le rapport mensuel de l'Opep publié mardi, le cartel ne s'est conformé qu'à hauteur d'un peu plus de la moitié seulement aux dernières réductions décidées à l'échelon ministériel.

Version française Stanislas Dembinski
sources
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aevl.fr
 
Pourquoi faut-il faire le plein d'essence au plus vite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Signe de la Croix qu'il ne faut pas faire négligemment.
» FILM " THRIVE ": que faut il faire pour prosperer?
» PP premier jour : que faut-il faire ?
» - Faire le plein d'énergie positive dans un endroit à priori négatif -
» Pourquoi faut-il faire attention à ses paroles - le pouvoir de la parole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Elus Lycéens :: Espace privé :: Archives-
Sauter vers: