AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexionAdhérer
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Marque Pages
 
----------------
 
 
----------------
 
 
----------------
Mentions légales du forum
Sondage
Vous sentez-vous représentés par vos élus lycéens ?
Oui
50%
 50% [ 34 ]
Non
47%
 47% [ 32 ]
autres
3%
 3% [ 2 ]
Total des votes : 68
Statistiques
Nous avons 458 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernabe80

Nos membres ont posté un total de 18246 messages dans 1374 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Mer 4 Déc 2013 - 17:00
Mots-clés

Partagez | 
 

 Les nouveaux élus CAVL

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
pp12
Engagé
Engagé


Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Mer 7 Jan 2009 - 0:51

Le nombre d'élève baisse, d'accord, mais ce n'est que le creux de la vague.
En attendant, on vante la fécondité des femmes françaises à 2,1 enfant, qui grandiront, et iront en toute logique au lycée... et là que se passera t il ?

Personne n'a le droit de s'arroger le monopole de la représentation sur la majorité silencieuse, cessez de vous arroger le monopole de la représentation sur la majorité silencieuse. Les 2 millions de lycéens qui ne manifestent pas ne sont pas contre la réforme, mais ils ne sont pas pour non plus.

Vous n'êtes pas seuls au monde, vous n'êtes pas les seuls a avoir des convictions, et l'UNi est aussi corporatiste que l'UNL, quoi qu'on en dise, c'est une des raisons d'être des syndicats, et une nécessité pour leur survie. Vous n'êtes pas les seuls a avoir des convictions messieurs les syndiqués, ne l'oubliez jamais. En tous cas, il n'y a jamais eu de classes aussi chargées dans mon établissement, au collège et au lycée... 36 en 2nde ce n'est pas sérieux !
Revenir en haut Aller en bas
Ben-G
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 27
Localisation : Munster
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Mer 7 Jan 2009 - 0:56

Pour commencer, mêmes si nous serions dans "le creux de la vague", qu'est ce qui nous empêcherais de recruter plus d'enseignants au sortir des concours quand les effectifs des lycées repartiront à la hausse ?
C'est quand même fou qu'en France, on ne puisse pas réajuster les effectifs au fil des ans...

Ensuite, le communiqué de presse de Tristan Maupoil ne dit absolument rien d'autres que "il n'y a pas que les syndiqués qui ont des convictions". De même, il n'y a pas que les manifestants qui ont des convictions, et il ne faut donc pas oublier les autres.
Depuis le début, je ne fait que le répété, et je le dirais tant qu'il le faudra.

PS: Pierre, comment peut tu dire que l'UNI essaie de s'arroger le "monopole de la majorité silencieuse" alors que son action est indépendante de l'UNI ?
Revenir en haut Aller en bas
pp12
Engagé
Engagé


Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Mer 7 Jan 2009 - 1:12

Ben-G a écrit:

PS: Pierre, comment peut tu dire que l'UNI essaie de s'arroger le "monopole de la majorité silencieuse" alors que son action est indépendante de l'UNI ?

Tu m'excusera, mais je ne saisis pas le sens de ta phrase (?)
L'action de l'UNI est indépendante de l'UNI ?
Revenir en haut Aller en bas
Camille
En développement
En développement


Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Mer 7 Jan 2009 - 13:13

[quote="Ben-G"]C'est exactement ce dont je parle ! En pleine manifestation, tu es obligé de distribuer des tracts et d'expliquer (ou donner ton points de vue et essaie de le faire adopter) aux gens qui sont là ! Si ce n'est pas la preuve qu'une grande partie ne savent pas pourquoi ils sont là !
Je suis désolé mais tu confirmes exactement mes propos !
Bref, je m'arrêterais là pour Camille.

Ba justement non. C'est de l'information.
Je ne sais pas comment vous fonctionné à l'Uni, mais à l'UNL on diff AVANT les manifs pour expliquer aux lycéens les résons qui nous poussent à manifester et pas pendant.
Je peut t'assurer que quand mon lycée est en manif, tout le monde sait pourquoi.




Citation :
Pour le reste, je n'ai qu'une chose à répondre: les effectifs des lycées baissent de plus de 150 000 élèves, ils ont baissés de plus de 300 000 en trois ans

Pourtant dans mon lycées nous sommes 70 lycéens de plus, soit environ trois classes par rapport à l'année derniere.
Sauf qu'il y a eu la fermeture d'une classe avec la disparition de 6 profs...
Bilan des courses, nous sommes maintenant entre 35 et 37 par classe.
Merci Darcos...
Revenir en haut Aller en bas
Ben-G
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 27
Localisation : Munster
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Mer 7 Jan 2009 - 14:33

Camille a écrit:
Ben-G a écrit:
C'est exactement ce dont je parle ! En pleine manifestation, tu es obligé de distribuer des tracts et d'expliquer (ou donner ton points de vue et essaie de le faire adopter) aux gens qui sont là ! Si ce n'est pas la preuve qu'une grande partie ne savent pas pourquoi ils sont là !
Je suis désolé mais tu confirmes exactement mes propos !
Bref, je m'arrêterais là pour Camille.

Ba justement non. C'est de l'information.
Je ne sais pas comment vous fonctionné à l'Uni, mais à l'UNL on diff AVANT les manifs pour expliquer aux lycéens les résons qui nous poussent à manifester et pas pendant.

Tu disais exactement le contraire dans ton dernier post, en disant que vous tractiez et informiez notamment (et dans la facon dont tu l'as expliqué) surtout, pendant la manifestation. Une nouvelle fois je n'invente rien.
Et à l'UNI, je ne vois pas comment on pourrait tracter pendant les manifestations, celles-ci sont rares et ne sont qu'à but de contre-manifestations. L'UNI est bien le seul syndicat qui ne demande pas aux gens de simplement descendre dans la rue, mais qui les informent, essaient de les impliquer dans la réforme, retiennent leurs idées etc. Ca me fait bien rire quand je vois l'UNL dire qu'ils représentent "la démocratie lycéenne" alors que certains de leurs membres partent car c'est le seul directoire qui décide des orientations du mouvement...




Pierre Porcher a écrit:
Ben-G a écrit:

PS: Pierre, comment peut tu dire que l'UNI essaie de s'arroger le "monopole de la majorité silencieuse" alors que son action est indépendante de l'UNI ?

Tu m'excusera, mais je ne saisis pas le sens de ta phrase (?)
L'action de l'UNI est indépendante de l'UNI ?

Il fallait comprendre par "son action est indépendante de l'UNI", l'action de Tristan Maupoil, désolé Wink
Revenir en haut Aller en bas
pp12
Engagé
Engagé


Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Mer 7 Jan 2009 - 17:20

D'accord, cela dit je n'en suis pas convaincu. Il est n'est pas indépendant puisqu'il est responsable de l'UNI-Lycée en Picardie... On ne peut pas être cadre d'un syndicat et prétendre agir indépendament de ce dernier, ce n'est pas logique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Mer 7 Jan 2009 - 17:47

Citation :
Bon décidément, si il faut sourcé toutes les réponses que l'on fait aux autres membres dans ce forum, ça va commencer à être ennuyeux, je ne m'amuse pas à inventer des interventions d'opposants pour avoir à parler...

euh... il est plus facile de suivre un débat lorsque l'on connait exactement les circonstances où tel ou tel propos a été prononcé... en l'occurence, il me semble que la réponse fournie est Hors Sujet par rapport à la demande. Je demande à voir le communiqué de presse, pas son interprétation... 😉

Citation :
Pour le reste, je n'ai qu'une chose à répondre: les effectifs des lycées baissent de plus de 150 000 élèves, ils ont baissés de plus de 300 000 en trois ans, et on fait un patacaisse de quelques milliers de profs supprimés, alors que je dois le rappeler: la fonction publique de l'enseignement, l'éducation nationale autrement dit compte plus de 2 000 000 de salariés/fonctionnaires.
C'est une goutte d'eau que l'on enlève d'une piscine olympique, je ne comprends pas cet acharnement sur ces quelques suppressions de postes qui permettent de garder un effectif moyen dans les classes stable voir en légère diminution.

Légère diminution ?? Il est de nottoriété public que le nombre d'élève idéal par classe est aux alentours de 25... Or si mes sources sont bonnes, le nombre d'élèves par classe moyen est à 28...
De plus parler en terme de nombre d'élève moyen n'a strictement aucune pertinence. Car on peut facillement obtenir la moyenne désirée en prenant les chiffres adéquates... Si une entreprise X à 2 salariés, Y a 9 salariés, et Z 10 salariés. la moyenne de 7 salariés n'a aucune pertinence.

Citation :
La France est en déficit budgétaire énorme, et il faudrait garder des profs "en trop" ou "en plus". Peut être effectivement que cela permettrait d'avoir moins d'élèves par classe, mais la France ne peut pas se le permettre budgétairement parlant.

Pourquoi ne raisonner qu'en fonction de l'argent ? Est il préférable de faire une réforme pour les lycéens sans les lycéens ?

Citation :
L'ensemble des syndicats feraient mieux de se concentrer sur cette réforme et sur la construction d'un vrai système éducatif qui marche au lycée...

Justement cette réforme ne va pas en faveur des lycéens...

Citation :
Car pour moi, quand l'UNL dit: "nous ne voulons pas de réforme tant qu'il y a des suppressions de postes", c'est juste de l'opportunisme, après avoir provoqué l'ajournement de la réforme. Ils ont eu un petit doigts ? Ils demandent le bras, juste pour rester dans l'actualité des médias et parce qu'il faut bien un thème sur lequel se battre pour descendre dans les rues... Et évidement, pour eux, quand Darcos repousse la réforme, ils ont gagnés, donc pourquoi s'arrêter là ? ...

La réponse à cette phrase se trouve sur ce topic
Revenir en haut Aller en bas
Camille
En développement
En développement


Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: i   Mer 7 Jan 2009 - 18:30

Ben-G a écrit:
Camille a écrit:
Ben-G a écrit:
C'est exactement ce dont je parle ! En pleine manifestation, tu es obligé de distribuer des tracts et d'expliquer (ou donner ton points de vue et essaie de le faire adopter) aux gens qui sont là ! Si ce n'est pas la preuve qu'une grande partie ne savent pas pourquoi ils sont là !
Je suis désolé mais tu confirmes exactement mes propos !
Bref, je m'arrêterais là pour Camille.

Ba justement non. C'est de l'information.
Je ne sais pas comment vous fonctionné à l'Uni, mais à l'UNL on diff AVANT les manifs pour expliquer aux lycéens les résons qui nous poussent à manifester et pas pendant.

Tu disais exactement le contraire dans ton dernier post, en disant que vous tractiez et informiez notamment (et dans la facon dont tu l'as expliqué) surtout, pendant la manifestation. Une nouvelle fois je n'invente rien.
Et à l'UNI, je ne vois pas comment on pourrait tracter pendant les manifestations, celles-ci sont rares et ne sont qu'à but de contre-manifestations. L'UNI est bien le seul syndicat qui ne demande pas aux gens de simplement descendre dans la rue, mais qui les informent, essaient de les impliquer dans la réforme, retiennent leurs idées etc. Ca me fait bien rire quand je vois l'UNL dire qu'ils représentent "la démocratie lycéenne" alors que certains de leurs membres partent car c'est le seul directoire qui décide des orientations du mouvement...


J'ai dit : "Juste pour information, lorsque je vais en manif et même quand je n'y vais pas d'ailleur, je passe du temps a distribuer des tracts ou a simplement expliquer les défauts de la réforme. Et je peut te l'assurer, ce n'est pas un travail reposant."
Je reconnais que ma phrase peut être mal comprise.
Mais je voullais dire avant les manifs, au niveau local, devans mon lycée ou ceux à coté de chez moi.

Et pour la démission de Benoit, je ne vais pas en rajouter une couche mais bon quand même démissioner à deux mois de la fin de son mandat, alors qu'il n'est plus lycéens, c'est un peu facile.
Je t'invite à lire les également les argument de l'UNL face à cette démission au lieu de rester borné dans ton idée que l'UNL est un méchant syndicat, toutes personnes à le droit à un minimum de justice, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Ben-G
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 27
Localisation : Munster
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Mer 7 Jan 2009 - 19:36

Pierre Porcher a écrit:
D'accord, cela dit je n'en suis pas convaincu. Il est n'est pas indépendant puisqu'il est responsable de l'UNI-Lycée en Picardie... On ne peut pas être cadre d'un syndicat et prétendre agir indépendament de ce dernier, ce n'est pas logique.

Euh, je suis moi même responsable de l'UNI-Lycée Alsace, et je ne vois pas en quoi l'on ne peut pas garder une parole indépendante de celle de l'UNI. Quand je m'exprime ici, la très large majorité du temps ce n'est pas un des responsables d'UNI-Lycée qui parle, c'est une entité comme vous. J'ai mes propres convictions et idées, en dehors de ce syndicat, et je garde une liberté de parole totale.
Je ne vois vraiment pas en quoi on ne peut pas "prétendre agir indépendant" en étant "cadre d'un syndicat". Son (à Tristan Maupoil) combat, dépasse très largement la Picardie puisqu'il parle au niveau national, donc rien que pour cela, il ne peut pas faire de son action une action de l'UNI !


Pour sdh.1978, je ne vais pas rentrer dans une lutte des chiffres. Le fait est que, ce n'est pas moi qui invente les chiffres (décidément vous remettez beaucoup en cause mes paroles...). Le nombre d'élèves par classe a baisser de quelque chose comme 0,20%. Vous allez me dire que c'est ridiculement infime: c'est bien pour cela que dans mon précédent post j'ai dit que le nombre d'élèves par classes était maintenu voir légèrement en baise.
Après, encore une fois, je ne vais pas me battre au sujet du système de moyennes, c'est juste que évidement il y a toujours des cas particulier avec des classes à 35 élèves, mais comment voulez vous suivre une évolution des effectifs autrement que par les moyennes ?
Alors évidement les chiffres ne vous plaisent pas, donc ce système de réfléchir n'est pas juste selon vous. Bref, dans les cas particulier, je peut aussi citer la présence d'une classe de 16 élèves dans mon lycée l'an passé. Une autre de 25. Enfin bref...


Citation :
La France est en déficit budgétaire énorme, et il faudrait garder des profs "en trop" ou "en plus". Peut être effectivement que cela permettrait d'avoir moins d'élèves par classe, mais la France ne peut pas se le permettre budgétairement parlant.

Pourquoi ne raisonner qu'en fonction de l'argent ? Est il préférable de faire une réforme pour les lycéens sans les lycéens ?[/quote]

Euh ? Je ne vois pas le rapport, je parlait du fait que la France est en déficit, de plus en plus, que pourtant le budget de l'éducation nationale a encore augmenté cette année. Je ne vois pas en quoi cela induit que la réforme est faites "sans les lycéens" ? Faudra m'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Mer 7 Jan 2009 - 22:47

Je ne m'exprime plus en tant que membre de l'AEVL sur ce post, mais plutot en tant que sdh.

Ce qui m'amuse lorsque j'entends parler un membre de l'UNI-Lycée, c'est que lorsqu'il s'exprime, c'est bien souvent en son nom propre, même lorsque l'on voit très bien qu'il tient le même discours que le ministère...

Ceci étant dis, lorsque vous nous dites qu'il est possible de conserver une certaine indépendance, tout en se disant membre d'un syndicat, je dis oui, du moins je l'espère vivement car lorsque Tristan Maupoil dit textuellement que les personnes à mobiilité réduite n'ont pas à être aider car ils n'apportent rien à la société, ou que rein d'autre ne l'interresse que les versions du gouvernements, de l'UMP ou du medef, qui, selon lui, serait mieux placé que l'AGEFIPH pour savoir ce à quoi les PMR ont besoin, je doute qu'il parle au nom de son syndicat...

D'autre part, sur les chiffres, je n'ai jamais dis que tu inventais ces chiffres.. J'ai dis que vos chiffres étaient volontairement arrangés et ne prenaient pas en considération l'ensemble des paramêtres... Seulement ceux qui interressent tel ou tel autre camps politique.
Ainsi prendre la moyenne n'est absolument pas pertinent. Le chiffre que vous annoncez de 0.20% comme baisse signifie peut-ê quelque chose sur le plan national, mais sur le plan local (académique), ce chiffre n'est pas pertinent. Car comme vous le savez le Taux de Croissance n'est pas un taux commun à chaque région... Celui-ci dépend de facteurs sociologiques divers et variés...

C'est pour cela qu'il vaut mieux, lorsque l'on parle au sujet d'un nombre de cas très grand, il vaut mieux prendre le particulier, que le général. Car si au plan national, la variation du nombre d'élèves est négative, au plan local, ce n'est pas la même chose... Certaines académies perdent des élèves, d'autres en gagnent....

Citation :
Comme en 2007, l'académie de Lille est la plus touchée en valeur absolue avec en tout 687 suppressions de postes (sur 27.000 enseignants), sans compter donc les emplois de stagiaires. Juste derrière, Créteil perd 637 postes (sur 29.000), puis Versailles (578 postes en moins sur 34.600).

En proportion, l'académie d'Amiens perd près de 2% de ses effectifs enseignants, de même que la Martinique. A l'inverse, les académies de Montpellier, Toulouse, Corse et Guadeloupe sont relativement épargnées.

Du côté du primaire, "il a été décidé qu'aucune académie ne connaîtrait de retrait de moyens à la rentrée scolaire 2008", précise le ministère dans le document, en raison des augmentations d'effectifs élèves (17.000 enfants supplémentaires attendus).

Lorsque l'on met en relation ces chiffres avec ceux des résultats aux baccalauréats, on comprend tout de suite que les académies les plus touchées sont celles qui ont les pires résultats au bac... Antithétique me direz vous ? Pas tant que cela, lorsque l'on connait la tendance de rendement aux résultats cher au parti présidentiel, et le modèle étatique vers lequel il regarde en se rasant...

Maintenant, je suis d'accord avec toi sur le fait que le déficit de la France augmente de plus en plus d'année en année, mais ce n'est rien à coté des 3400 Milliards d'Euros du pays du soleil levant... Ceci dit, je ne pense pas que c'est en faisant des économies sur le dos des lycéens, qui dois-je le rappeler, sont quand même le futur poumon de la nation, que l'on va la réduire véritablement...
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
The people important
The people important
avatar

Masculin
Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Mer 7 Jan 2009 - 23:06

Ben-G a écrit:
Le nombre d'élèves par classe a baisser de quelque chose comme 0,20%. Vous allez me dire que c'est ridiculement infime: c'est bien pour cela que dans mon précédent post j'ai dit que le nombre d'élèves par classes était maintenu voir légèrement en baise.

Bah alors il devrait augmenter dans une quinzaine d'années s'ils commencent si jeunes Razz
Revenir en haut Aller en bas
David
En train de reflechir
En train de reflechir


Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Jeu 8 Jan 2009 - 0:29

La discussion a l'air de s'éloigner un peu du sujet de départ...
(ce serait peut-être plus approprier de débattre de ces choses dans un autre sujet comme celui-ci ou d'en créer un nouveau)

Mais vu que le débat a l'air de se passer ici, je vais répondre ici, et tenter de rattraper un peu mon arrivée tardive dans ce débat.

Je suis d'accord pour dire que les syndicats représentent mal l'ensemble des lycéens, et que les indépendants méritent d'être davantage écoutés qu'il ne le sont actuellement. On peut se demander s'ils ne sont pas encore moins représentatifs, n'ayant pas la base de soutien qu'ont les syndicats, mais il peut être très intéressant de les écouter s'ils expriment réellement l'avis de leurs électeurs, et/ou des propositions qui vont vraiment dans le sens des intérêts des lycéens et qui sont différentes des idées des syndicats. Il ne faut pas se contenter des idées de quelques syndicats si on veut trouver des idées nouvelles pour améliorer la situation.

Quant à l'application progressive de la réforme, elle est nécessaire, mais ça n'implique pas que le projet ne doivent pas être clairement défini, de la seconde à la terminale, avant son application en seconde. Comment peut-on s'orienter correctement alors si on ne sait rien sur les années qui suivent ? Il faut profiter cette année supplémentaire avant le début de l'application de la réforme pour la planifier en entier, et en publier les détails. On peut aussi s'inquiéter du risque qu'il y a à lancer la réforme sans savoir clairement où on va. Et enfin, comment peut-on se faire un avis complet sur la réforme alors qu'on en connaît aussi peu ? On se trouve réduits à critiquer essentiellement sa forme, et les quelques rumeurs au sujet de son contenu.

En ce qui concerne les effectifs des classes, les moyennes données ici me semblent assez loin de la réalité. En lycée, d'après ce que j'ai pu voir (les choses sont peut-être différentes ailleurs) les effectifs sont généralement proches de 35 élèves par classes, à l'exception de quelques classes avec beaucoup moins d'élèves, souvent parce qu'il s'agit d'orientations peu choisies (comme la section L dans mon lycée). Ou alors, comme pour une classe l'année dernière dans mon lycée, l'effectif est beaucoup plus bas que pour les autres de la même section, dans le but de faire des économies en évitant pour cette classe-là la nécessité de faire des cours en groupes d'une demi-classe, même si ça a augmenté les effectifs des 4 autres classes de cette section. Et même s'il y a plus de petites classes que de grandes, la majorité des élèves peuvent être dans des grandes classes justement parce que ces classe ont plus d'élèves chacune. La classe moyenne est plus petite que la classe de l'élève moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Ben-G
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 27
Localisation : Munster
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Jeu 8 Jan 2009 - 0:34

sdh.1978 a écrit:
(...) lorsque Tristan Maupoil dit textuellement que les personnes à mobiilité réduite n'ont pas à être aider car ils n'apportent rien à la société, ou que rein d'autre ne l'interresse que les versions du gouvernements, de l'UMP ou du medef, qui, selon lui, serait mieux placé que l'AGEFIPH pour savoir ce à quoi les PMR ont besoin, je doute qu'il parle au nom de son syndicat...

J'ai discuté à l'instant avec Tristan de ces propos, j'attendais d'avoir son avis pour répondre à ce message que je trouvais déjà très déplacé.
Je penses que Alizée et les modérateurs de l'AEVL devrait également tempérer ce genre de propos car ils sont fondamentalement diffamatoire.
Tristan Maupoil n'a jamais tenu ce genre de propos et encore moins sous cette forme. Je penses sdh, que si l'AEVL ne régule pas ces propos, tu devrais t'auto-censuré car il ne m'étonnerais pas que Tristan porte plainte pour diffamation avec ce type d'attaques. (Il ne peut certes plus écrire sur ce forum, mais ça ne l'empêche pas de l'observer).

Pour le reste, je m'arrête là car c'est un débat qui tourne en rond, et qui tends à ne plus avoir de sens, ce qui serait vraiment dommage.

Bonne fin de soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis.Debuisson
Impliqué
Impliqué


Masculin
Nombre de messages : 275
Age : 29
Localisation : Académie de Lille
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   Jeu 8 Jan 2009 - 1:17

Bonsoir,

Pour répondre a tout le monde et ce sujet sera cloturé.

Si comme tu le dit le Ben-G si tristan n'a pas tenu ces propos cela est génant et j'en discuterai avec SDH afin de savoir d'où il tient ces propos

Par contre sache que si tristan n'est plus admis sur ce forum c'est bien qu'il a longtemps tenu des propos difflamatoire et autre propos qui ne peuvent être dit sur ce forum. Je sais de quoi je parle puisque sur ce forum je m'occupe des probléme de discpline de chacun d'entre vous.

Donc sujet clos, si vous avez un soucis avec ce qui a pux être dit sur ce post merci de m'envoyé un MP
Revenir en haut Aller en bas
http://alexarbitre59.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nouveaux élus CAVL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouveaux élus CAVL
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» les Nouveaux Robinsons (RP)
» nouveaux cantiques
» Dotation horaire élève/prof dans les nouveaux programmes
» Les nouveaux pêchés du Pape Ratzinger
» Nouveaux restos végé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Elus Lycéens :: Espace privé :: Archives-
Sauter vers: